Intel : nouvelle version de sa ‘librairie math’.

Régulations

La version 6 de la Math Kernel Library d’Intel est disponible. Les applications de ‘hyperthreading’ vont pouvoir connaître une nouvelle dimension

Plus particulièrement destinée à l’amélioration des performances des Pentium 4, M, Xeon et Itanium, la nouvelle version de la librairie des codes et fonctions mathématiques d’Intel pourrait améliorer sensiblement les performances de ces microprocesseurs.

Vendue 199 dollars, la version 6 de la librairie dispose d’une API universelle (application programming interface), et comprend des fonctions de statistiques, de vecteurs mathématiques, et les fonctions attendues ‘transformations’ ou ‘transformées’ Fast Fournier. Sous Windows et sous Linux La Math Kernel Library d’Intel, version 6, fonctionne sur la plupart des versions de Windows, ainsi que sur certaines versions de Linux. Elle peut aussi être portée sur les anciennes versions des processeurs Pentium. Mais la question de la puissance de calcul reste posée sur les fonctions complexes, qui font appel à d’importantes ressources. A quand un système d’exploitation signé Intel ?

La question reste en suspend. Pourtant Intel dispose des ressources et compétences pour développer un système d’exploitation maison, qui ne rencontrerait pas probablement pas les problématiques inhérentes aux systèmes d’exploitation de Microsoft.

Intel le démontre régulièrement avec ses logiciels correctifs qui viennent améliorer, parfois nettement, les fonctionnalités de Windows. A ce propos, certains ingénieurs d’Intel sont même aller jusqu’à critiquer Windows, et annoncer clairement leur préférence pour Linux ! Mais Intel se refuse toujours à écrire un système d’exploitation, et conseille aux programmeurs d’utiliser les compilateurs Fortran ou C++.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur