Intel veut sécuriser le paiement par carte bancaire

AuthentificationSécurité

Avec Data Protection Technology for Transaction, Intel entend renforcer la sécurité des transactions financières en ajoutant une couche de chiffrement à ses processeurs.

Intel annonce Data Protection Technology for Transaction, une nouvelle solution visant à sécuriser les transactions financières et lutter contre les fraudes de paiement et les risques de vols de données bancaires. L’innovation, entend adresser les transactions par cartes bancaires, à puce ou à bande magnétiques, ainsi que les paiements sans contact NFC depuis un smartphone en Google Wallet, Apple Pay et Softcard, notamment.

La solution est relativement basique. Elle s’appuie sur les processeurs Intel dans lesquels le constructeur vient rajouter une fonction de chiffrement au niveau matériel. Une technologie qui va ainsi permettre de crypter toutes les données qui transitent par les puces d’Intel, des terminaux et périphériques du point de vente (dont le lecteur de carte de paiement) au datacenter de la banque, à partir du moment où la transaction est validée.

Par mise à jour du firmware

Si Data Protection Technology for Transaction vient en supplément du protocole EMV (Eurocard Mastercard Visa) de sécurité des acteurs du paiement par carte, elle impose d’équiper de processeurs Intel tous les appareils de la chaîne de paiement. Le fournisseur NCR de caisses enregistreuses a déjà programmé d’en équiper ses terminaux de paiements en 2015 aux Etats-Unis. Intel déclare travailler avec d’autres fournisseurs d’appareils transactionnels en ce sens.

Quand à la couche logicielle de chiffrement, elle est compatible avec les puces Intel Core de deuxième, troisième génération et au-delà, ainsi qu’avec les processeurs Atom à partir de la version Baytrail-T. Une façon, pour les commerçants, de renforcer la sécurisation des transactions de paiement tout en préservant les investissements matériels.

crédit photo © Beboy Fotolia.com

Lire également
Intel a vendu plus de 100 millions de puces x86 au 3e trimestre
Chiffrement des données sur iOS 8 : juste de la poudre aux yeux ?
Fuite de données bancaires : Home Depot, c’est pire que Target !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur