Internet : encore de fortes disparités en France

Régulations

Si le taux d’équipement progresse, toutes les populations ne sont pas logés à la même enseigne

Le taux d’équipement des Français en NTIC progresse. Selon la 9e édition de l’étude du Credoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) réalisée pour l’Arcep (le régulateur des télécoms) et le Conseil général des technologies de l’information, 67% des adultes possèdent un ordinateur à domicile contre 64% il y a un an et 57% en 2006. La baisse du prix des équipements explique en partie cette tendance.

Dans le même temps, l’étude montre que 58% des Français ont une connexion Internet contre 53% en 2007. Selon le dernier bilan de l’Arcep, notre pays compte 17,8 millions d’abonnements à Internet parmi lesquels 93,3% (soit 16,6 millions) d’accès à haut débit.

Mais si la pénétration du Net poursuit son essor, elle ne touche pas de la même façon toutes les populations. Selon l’étude, “les plus de 60 ans, qui représentent un quart de la population, et surtout les plus de 70 ans, demeurent nettement sous-équipés”, avec des taux d’accès à internet de moins de 40% pour les premiers et de 14% pour les seconds. Malgré certaines initiatives (avec des machines dédiées), les FAI ne parviennent pas à convertir les seniors…

De même, les foyers les moins riches restent sous-équipés. Seulement 34% des foyers dont le revenu est inférieur à 900 euros par mois ont un accès au Net contre 91% pour ceux gagnant plus de 3.100 euros par mois.

L’étude du Credoc s’est également penché sur le téléphone mobile. Le taux d’équipement atteint 78% un chiffre assez éloigné de celui de l’Arcep qui avance dans son dernier observatoire un taux de pénétration de 88,7%…

Le mobile “est encore essentiellement dédié à la voix et aux SMS”, relève le Credoc, les autres usages ne décollant pas: 6% seulement des consommateurs disent surfer sur le web avec leur appareil et ils ne sont que 2% à regarder la télévision sur mobile.

Là encore, ces résultats sont assez différents de ceux de l’Arcep. Dans son dernier observatoire, le régulateur souligne au contraire que le nombre d’utilisateurs actifs des services 3G (voix, visiophonie, télévision mobile, transferts de données…) atteint 7,6 millions à la fin du deuxième trimestre 2008, ce qui correspond à 14% des clients des opérateurs mobiles. En un an, ce nombre a augmenté de près de trois millions (+61,3%).

Du côté des SMS, l’étude montre que les utilisateurs envoient 19 messages courts en moyenne par semaine contre 14 il y a un an. Les ados restent les champions des textos avec 48 messages par semaine. Selon l’Arcep, le nombre de SMS envoyé en moyenne par mois par un client atteint 46 au deuxième trimestre 2008, un chiffre encore éloigné de celui du Credoc.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur