Le compilateur JaegerMonkey fait son entrée sous Firefox

Logiciels

La prochaine version de test de Firefox 4 intégrera probablement le compilateur de code JavaScript JaegerMonkey. Il permettra au navigateur de la fondation Mozilla de gagner en vitesse de traitement.

Le compilateur de code JavaScript JaegerMonkey, prévu pour le 1er septembre, a été livré (avec un peu de retard) et fait maintenant partie des versions de développement de Firefox 4.

Le moteur JavaScript de Firefox est donc dorénavant composé de trois parties distinctes : SpiderMonkey, qui est un interpréteur de code, assisté de deux compilateurs complémentaires, TraceMonkey et JaegerMonkey.

Les derniers graphiques du site “Are We Fast Yet?” sont sans appel : le couple TraceMonkey / JaegerMonkey fait des étincelles. Avec le test SunSpider, le gain est modéré. Toutefois, sous Google V8, le score explose et se rapproche aujourd’hui de celui décroché par le moteur Nitro d’Apple.

Selon les tests menés par Wolfgang Gruener, le moteur JavaScript de Firefox 4 serait maintenant légèrement plus rapide que celui intégré à la dernière version préliminaire d’Internet Explorer 9. Firefox reste toutefois loin derrière Safari, Opera et Chrome.

À priori, la prochaine version bêta de Firefox 4, la sixième, devrait proposer en standard notre nouveau trio de choc. Sauf retard de dernière minute, elle sera présentée dans la seconde moitié du mois de septembre, soit juste après la sortie de la version bêta d’Internet Explorer 9. Dans l’attente, des pré-versions de test sont accessibles ici.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur