James Gosling, le créateur de Java, quitte Oracle

Logiciels

Un des personnages clés de Sun Microsystems, James Gosling (le créateur de Java), quitte le navire Oracle. Les défections se multiplient donc suite au rachat de Sun.

James Gosling est un développeur canadien qui est connu pour avoir été l’un des créateurs du langage de programmation Java.

Java 1.0 a été lancé en 1995, mais il est basé sur un projet plus ancien, Oak, présenté pour la première fois au public par James Gosling et son équipe en 1992. Oak présentait déjà des caractéristiques proches de Java : un langage de programmation orienté objet simple et la présence d’une machine virtuelle permettant l’exécution du code.

Depuis, Java est devenu l’une des plates-formes de développement les plus populaires au monde et probablement la plus utilisée dans le secteur des applications d’entreprise. Longtemps resté fidèle à Sun Microsystems et à Java, James Gosling annonce aujourd’hui son départ d’Oracle, le nouveau propriétaire de cette technologie. Un coup dur pour la firme, qui perd une autre icône de Sun. Rappelons en effet que Scott McNealy a quitté la compagnie fin janvier, Jonathan Schwartz début février, et Simon Phipps début mars.

James Gosling confirme son départ sur son blogue personnel, sans toutefois donner de plus amples détails concernant les raisons qui ont motivé son choix. La communauté s’inquiète évidemment de cette annonce, tout en se réjouissant que Java ait été placé sous licence GPL fin 2006. « Oracle ne peut défaire cela », relativise un des intervenants du site Slashdot.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur