La Bourse marque le pas sur le dollar et les indices US

Cloud

La Bourse souffle et trébuche sur l’effet cumulé des prises de bénéfices, du nouveau record pour l’euro et d’un indice américain ISM des services jugé décevant

Plutôt que d’évoquer un coup de frein, la baisse enregistrée à la Bourse de Paris mardi prend des allures d’étape repos. Les investisseurs soufflent et en profitent pour prendre leurs bénéfices. Le CAC40 recule de 0,35% à 3.595,82 points, dans un volume d’échanges particulièrement faible pour un début d’année.

La Bourse américaine clôture à l’étale sous l’effet d’indices jugés décevants. Le Dow Jones trébuche et perd symboliquement 0,05% à 10.538,66 points, tandis que le début d’année confirme l’intérêt pour les valeurs technologiques malgré la baisse du marché, avec le Nasdaq qui gagne 0,49% à 2.057,37 points. L’euro enregistre un nouveau plus haut historique à 1,28 dollar. Parmi les ‘valeurs dollar’, EADS est sans doute l’une de celles qui éprouveront le plus de difficultés à couvrir la chute du billet vert. Sur cette perspective, le titre perd 3,4%. L’indice IFM (Institute for Supply Management) des services aux Etats-Unis recule à 58,6 en décembre, contre 60,1 en novembre. Même si l’indice déçoit, les analystes attendaient 62, il reste cependant positif et encourageant pour les prochains mois. L’indice IFM est venu se cumuler avec celui des commandes à l’industrie du Département américain du commerce, qui recule en décembre de 1,4% en rythme séquentiel, après cinq mois de hausse. Alcatel progresse à contre courant, et profite de l’interview de son P-dg Serge Tchuruk à ‘La Tribune’, qui compte renouer avec la rentabilité et un retour des bénéfices durant l’année 2004. “L’année 2004 sera clairement une nouvelle étape pour le groupe“. Le titre gagne 4,40%. France Telecom profite de l’intérêt affiché de Wanadoo pour AOL Europe et le marché allemand pour progresser de 1,9%, tandis que Vivendi Universal n’a pas su conserver sa position à 20 euros et recule de 1%. STMicroelectronics profite des bon chiffres des ventes mondiales de semiconducteurs en novembre, en progression de 25,7% selon la SIA, et gagne 0,4%. Le groupe a annoncé qu’il préparait une solution complète sur une puce unique, STm8000, destinée aux enregistreurs DVD, un marché en pleine expansion. Alors que Time Warner n’a qu’entamé son redressement après la perte nette historique de 100 milliards de dollars enregistrée en 2002, un coup de fouet est attendu avec la cession de Warner Music, le groupe envisage de ‘renforcer sa croissance‘ par des acquisitions, a déclaré son P-dg Richard Parsons. Dans son discours, AOL semble désormais relayé aux oubliettes, et ne plus représenter l’activité stratégique du groupe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur