La solution d’APM dynaTrace 4.1 se centre sur l’utilisateur

Logiciels

Compuware dynaTrace 4.1 s’appuie sur le ressenti des utilisateurs pour affiner l’évaluation et l’optimisation de la performance applicative.

Compuware lance aujourd’hui la version 4.1 de sa solution de gestion de la performance applicative dynaTrace. Cette offre d’APM (Application Performance Management) présente plusieurs nouveautés, dont une évaluation du ressenti des utilisateurs.

L’application fournit ainsi des captures d’écran de ce que les utilisateurs voient. Elle propose également des informations détaillées sur les performances des applications s’exécutant au sein de leurs navigateurs web. Une vision centrée sur l’utilisateur, qui facilitera les phases de test et d’optimisation.

Évaluer l’impact des contenus tiers

« La détection des problèmes de performance applicative au sein d’applications web multicouches s’avère extrêmement complexe, même pour les plus expérimentés, constate Thomas Murphy, directeur de recherche chez Gartner. Les applications modernes font souvent appel à des clients riches qui s’exécutent sur des postes de travail ou des équipements connectés à des services via un middleware orienté message. S’il en résulte une certaine souplesse qui facilite l’échange d’informations entre les applications, il peut aussi devenir compliqué d’identifier l’origine des problèmes de performance applicative, surtout en temps réel. »

dynaTrace 4.1 est en mesure de répondre à ce problème, en offrant d’étudier spécifiquement le contenu tiers présent dans une application web, et son impact en termes de performance.

Enfin, dynaTrace 4.1 s’intègre aux environnements IBM WebSphere (avec un support complet de WebSphere Message Broker) et pourra interagir avec Compuware Gomez Real-User Monitoring – Data Center, une solution d’optimisation des performances applicatives dédiée aux datacenters.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur