Le Mobile World Congress en image (2) : les terminaux

Au Mobile World Congress de Barcelone (MWC 2012), les smartphones tendaient vers des écrans de plus en plus imposants (4,3 pouces en moyenne), avec plus de puissance (les processeurs 4 cœurs se multiplient chez les principaux constructeurs) et de finesse (moins de 8 mm pour certains).

D’autres, notamment Nokia, préfèrent jouer la carte de l’entrée de gamme (le Lumia 610) ou l’expert photo (le 808, hélas absent du stand du constructeur) tandis que HTC renoue avec les capacités multimédia de ses smartphones. Terminaux sur lesquels Android s’impose en force, particulièrement la version 4.0 Ice Cream Sandwich.

Pour sa part, RIM profitait de la mise à jour de sa PlayBook pour mettre en avant les capacités de partage de sa tablette. Petite revue du salon en images…

RIM (Research in Motion) a mis au point un système de partage des contenus entre tablettes, voire avec un écran de télévision. Les Playbook communiquent entre elles en Wifi. Une caméra filme l’ensemble de la scène supervisée par une PlayBook de contrôle. On peut ajouter autant de tablettes que la caméra de contrôle peut en « voir » dans son champ de vision. Plutôt destinée aux usages professionnels, cette démonstration préfigure peut-être les réunions et présentations de demain.

Crédit photo © Silicon.fr

Le Lumia 900 LTE sous Windows Phone 7.5 de Nokia.

Crédit photo © Silicon.fr

Affluence sur le stand de Nokia pour son retour au Mobile World Congress en tant qu’exposant.

Crédit photo © Silicon.fr

Avec les terminaux Asha (ici le 302) sous Symbian, Nokia espère conquérir les marchés émergents avec des téléphones à bas coûts.

Crédit photo © Silicon.fr

Nokia a fait sensation avec le Lumia 610, un smartphone d’entrée de gamme doté de la version Windows Phone 7.5 Tango, moins exigeant en matière de configuration matérielle.

Crédit photo © Silicon.fr

PS Vita, Tablet S, smartphones Xperia S, U et P, laptops et écrans plats composaient les principaux produits présentés par Sony à Barcelone.

Crédit photo © Silicon.fr

Successeur du 2x, le LG Optimus 4x HD met son processeur quatre (+ un) cœurs Nvidia Tegra 3 au service des jeux, notamment.

Crédit photo © Silicon.fr

L’imposant LG Optimus Vu avec son format d’écran 4/3 pas forcément pratique à tenir en main…

… mais plutôt agréable comme (petite) liseuse.

Crédit photo © Silicon.fr

Le HTC One S offre une bonne prise en main.

Crédit photo © Silicon.fr

Sur son stand, Huawei met en avant la finesse de ses smartphones Android Ascend.

Crédit photo © Silicon.fr

L’Ascend D quad, premier smartphone Android quadricœur chez Huawei.

Crédit photo © Silicon.fr

Le mur de croquis de visiteurs réalisés avec le Samsung Galaxy Notes.

Crédit photo © Silicon.fr

Mise en abyme à partir d’un Samsung Galaxy.

Crédit photo © Silicon.fr

Le ZTE Era, un quad core ultra fin (7,8 mm) sous Android 4.0 ICS.

Crédit photo © Silicon.fr

Huawei s’inspire de Pegase pour dominer les collines de la Fija Montjuic de Barcelone avec son cheval ailé entièrement construit à partir de smartphones.

Crédit photo © Silicon.fr