Le multimédia : première victime du ralentissement économique ?

Cloud

Les révisions à la baisse des prévisions de croissance des pays riches terrorisent les fabricants d’appareils et les fondeurs

On ne rigole plus. Aux Etats-Unis, les prévisions de croissance pour l’année 2008 sont désormais inférieures à 1% et le très influent président de la Fed (banque centrale), Ben Bernake, estime que la première économie mondiale pourrait se contracter. En Europe, l’optimisme a également été rangé au placard avec des objectifs de croissance inférieurs à 2%.

Dans le même temps, le spectre inflationniste refait son apparition avec des hausses de prix (des produits de base) que l’on avait pas observé depuis des années voire des décennies.

Le résultat de l’équation est simple : les consommateurs doivent désormais arbitrer dans leurs dépenses et les loisirs sont logiquement le premier poste impacté. Pour les observateurs, il n’y pas de doutes : les ventes d’appareils électroniques et multimédias vont sensiblement reculer en 2008.

D’ailleurs, les premiers effets se font déjà sentir. AMD, le deuxième fabricant mondial de micro-processeurs, a vécu un premier trimestre catastrophique avec des ventes en baisse de 15% sur trois mois. Le fondeur souligne les conditions incertaines du marché qui pèseront sur son activité. Le néerlandais TomTom, roi du GPS, vient également de publier un sévère avertissement sur ses ventes trilmestrielles.

Du côté de l’institut d’études iSuppli, on a drastiquement revu à la baisse les prévisions de vente des mémoires NAND qui équipent baladeurs multimédias, téléphones et autres appareils photo numériques.

Pour le cabinet d’études, les ventes de ces composants progresseront de 9% cette année (à 15 milliards de dollars) contre une première estimation de 27%. Sacré gap !

“Le principal facteur lié à cette baisse de la prévision est l’affaiblissement des dépenses du consommateur”, a déclaré lundi dans un communiqué l’analyste en chef du secteur des mémoires d’iSuppli, Nam Hyung Kim.

Et d’ajouter, pessimiste : “Les prévisions de croissance des dépenses pour ce genre de produits (équipés de mémoires NAND, NDLR) devraient ralentir en 2008 par rapport à 2007 du fait de la crise du subprime aux Etats-Unis et de ses effets collatéraux sur les économies et la consommation mondiales”.

Preuve de ce repli, le numéro trois mondial des mémoires, le sud-coréen Hynix, a décidé de baisser sa production de 5% au vu des conditions actuelles du marché.

Et les gros consommateurs de NAND, comme Apple ou Sony, ont décidé de réduire leurs achats, anticipant une contraction des ventes. Les commandes de Sony devraient croître cette année de 7% contre 16% anticipés par iSuppli.

Seule bonne nouvelle, cette croissance molle devrait permettre aux prix de ces mémoires de poursuivre leur repli, une baisse qui pourrait être relayée sur le prix des appareils.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur