Le nouveau moteur de Yahoo est en place

Régulations

Après Yahoo.com, Yahoo! France adopte le nouveau moteur de recherche de la firme. Exit Google et bienvenue à Slurp -pardon, à Inktomi !

Le changement était attendu? Avec le rachat du service de moteur de recherche Inktomi et de la régie de liens sponsorisés Overture, Yahoo avait annoncé l’abandon de Google, qui fournissait pourtant la majorité de ses résultats, au profit d’une technologie de recherche maison.

Le nouveau moteur, qui a fait son apparition sur Yahoo.com voici quelques jours, vient d’être mis en place sur Yahoo! France. Les résultats proviennent, un peu, de la base de Yahoo! France, c’est-à-dire de l’annuaire, et beaucoup du moteur Inktomi. La pertinence de ce moteur reste à valider. Inktomi est un moteur puissant en indexation de sites anglophones, mais l’est beaucoup moins sur le francophone. De plus, le volume de la base indexée est nettement inférieur à la référence Google, et surtout sa réindexation est nettement plus aléatoire, avec des passages du robot (crawler) Slurp qui se font souvent attendre. Yahoo! Recherche signe la mort d’Altavista ? Le choix d’Inktomi pour renseigner la recherche de Yahoo! met fin à la question du devenir des moteurs AltaVista et All The Web. Leur rachat par Overture en 2003 aura donc eu pour effet de restreindre la concurrence, puisque Overture a depuis été racheté par Yahoo! La technologie Fast qui équipe All The Web est reconnue comme l’une des plus performantes et concurrente de Google, mais elle n’a pas été incluse dans l’acquisition. Quant à AltaVista, le moteur était depuis longtemps sur la touche. Il reste cependant que Yahoo! peut encore adopter une autre stratégie pour ses moteurs. On imagine la puissance d’All The Web associée à la notoriété de AltaVista. Mais il semblerait que ces moteurs sont condamnés, ce qui concernant AltaVista mettra fin à l’une des plus anciennes aventures de l’internet. En tout cas, même parti, Google laissera une trace profonde sur Yahoo!. Le nouveau design de Yahoo! Recherche est en effet simplifié, à la mode Google justement, avec une séparation très nette entre les activités de recherche et le portail.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur