Le salut de Renesas pourrait passer par big.LITTLE et la 4G LTE

Composants

Alors que l’industrie de la microélectronique est sous pression au Japon, Renesas pourrait bien sortir la tête de l’eau avec un SoC ARM big.LITTLE intégrant un modem 4G LTE.

Lors du CES 2013, Renesas n’a pas fait l’annonce qu’on aurait pu attendre, ce signal fort vers les investisseurs. Toutefois, Will Strauss, analyste au sein de Forward Concepts, a pu s’entretenir avec des responsables de la firme japonaise. Il donne ainsi des informations sur le futur SoC de la société.

SoC MP6530 : une planche de salut pour Renesas

Elpida et Renesas sont le symbole d’une industrie japonaise de la microélectronique qui lutte pour sa survie. Début décembre, la société basée à Tokyo a reçu l’aide financière de sociétés japonaises ainsi que de l’Etat.

Mais le renouveau de la société pourrait également passer par un nouveau produit à même de concurrencer les futures puces de Nvidia, Qualcomm, Samsung, ST-Ericsson, Broadcom…

Renesas mise sur la technologie big.LITTLE qui permet d’associer des cœurs Cortex-A15 et A7 sur une même puce. Ici, il s’agirait de deux cœurs dans chacune de ces deux microarchitectures.

La puce MP6530 serait donc moins puissante que les Tegra 4 de Nvidia, 600 et 800 de Qualcomm, Exynos 5450 et Exynos 5 Octa de Samsung, mais pourrait s’appuyer sur un modem supportant la 4G LTE.

Pas de quoi différencier le SoC des puces de Qualcomm ou du NovaThor L8580 de ST-Ericsson puisqu’elles supportent également la 4G LTE.

Un modem 4G LTE “global”

Reste que le modem intégré dans le MP6530 serait “global” et supporterait les deux techniques de duplexage FDD et TDD (donc plus de bandes). Entendez par là qu’il serait compatible avec de nombreuses bandes de la 4G LTE à travers le monde.

De quoi séduire les constructeurs de smartphones pour lesquels 4G LTE rime encore trop souvent avec casse-tête plutôt que débit accru. De débit il devrait également être question puisqu’il serait compatible avec la 4G LTE de classe 4, ce qui autorise des débits maximums théoriques de 150 Mb/s.

Outre la 4G LTE (FDD et TDD), le modem serait également compatible avec les modes DC-HSPA+/EDGE/GPRS/GSM.

À l’instar du MP5232, la nouvelle puce intégrerait aussi un GPU PowerVR SGX, un ISP (Image Signal Processor) de 20 mégapixels, etc.

Au pays du soleil levant, Renesas constitue un enjeu stratégique national majeur. Le salut de la société pourrait bien passer par sa maîtrise des modems LTE, enjeu majeur s’il en est dans le secteur de la mobilité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur