Le site Facebook a tout pour déplaire aux employeurs

Régulations

Faire ses réservations sur Internet passe encore mais surfer sur Facebook au
travail, non !

Le site de réseau social Facebook qui a pour ambition de mettre en relation des millions d’internautes ne fait pas l’unanimité auprès des chefs d’entreprise. Le site, qui revendique 31 millions de membres, ne détourne pas seulement du travail ; il représenterait un risque important de sécurité pour les entreprises.

Une étude réalisée par l’éditeur de sécurité Sophos met en exergue le fait que la moitié des patrons interrogés n’autorisent pas l’accès à Facebook depuis un ordinateur de bureau. Principalement pour deux raisons: d’abord l’impact des consultations du site sur la productivité des employés et ensuite les problèmes de sécurité.

Sur ce dernier point, rappelons qu’une grande majorité de spécialistes de la sécurité informatique considèrent que ces sites d’échange, comme Facebook ou MySpace, représentent un sérieux danger. Car les utilisateurs y donnent quantité de données personnelles comme des e-mails, des numéros de téléphone, des adresses… Une aubaine pour les cybercriminels.

Selon Sophos 43% des employés interrogés déclarent que l’accès à Facebook est interdit au bureau. 7% expliquent que l’accès est possible, mais qu’il est limité.

Graham Cluley, consultant senior chez Sophos, explique : “Il s’agit d’une préoccupation de plus en plus importante pour les chefs d’entreprise. Pour le moment, la principale raison est la perte de productivité. Ce n’est pas la seule.”

La question de la sécurité est également prédominante dans ce débat, surtout quand on sait que 41% des utilisateurs de Facebook y divulguent des informations personnelles. Précisons tout de même que, lors de son inscription sur le site, l’utilisateur doit choisir s’il souhaite garder ses données secrètes ou les mettre en ligne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur