Le Snapdragon 800 serait plus performant que l’Exynos 5 Octa

Composants

Attendu pour l’automne 2013, le Snapdragon 800 fait déjà parler de lui avec un résultat de benchmark éloquent.

Alors que le Snapdragon 800 de Qualcomm devrait entrer en production en cette fin mai, des résultats de benchmark sont apparus sur la toile.

Plus exactement, c’est le smartphone Pantech IM-880 qui a laissé coi avec un résultat dépassant les 30 000 points au benchmark AnTuTu selon le site japonais RBMen. En cela, il fait mieux que le Galaxy S4 (GT-I9500) doté de l’Exynos 5 Octa qui plaçait pourtant la barre à 27 992 points à ce même benchmark (résultat indiqué sur le AnTuTu Labs).

Le Snapdragon 800 apparaît en ombre chinoise

Pantech, le troisième constructeur sud-coréen, devrait étoffer son catalogue avec le Pantech Iron Vega IM-A870 équipé du Snapdragon 600 qui succède lui-même au Pantech Vega no6 IM-A860 et doté d’un SoC Snapdragon S4 Pro.

On peut donc penser que le modèle IM-880 leur succèdera même s’il n’a pas été officiellement annoncé par Pantech et qu’il embarquera logiquement (après un S4 Pro et le S 600) le Snapdragon 800.

La fréquence indiquée sur ce benchmark plaide également en faveur du S 800. Alors que ce dernier peut être cadencé jusqu’à 2,3 GHz, le processeur du IM-A880S apparaît cadencé à 2,15 GHz tandis que celui d’une autre déclinaison est lui cadencé à 1,958 GHz.

Les choses se compliquent un peu avec la version IM-A880K également apparue mais notée à 25 684 points. Il pourrait s’agir d’une variante équipée d’un autre SoC que le S 800 et destinée au marché sud-coréen.

Test AnTuTu du Pantech IM-A880 sous Snapdragon 800
Résultat des tests de mesure de AnTuTu des modèles Pantech sous Snapdragon 800.

Un SoC doté de nombreux atouts

Le Snapdragon 800 est plus qu’une version améliorée du S 600. Il intègre les nouveaux coeurs Krait 400 et le GPU Adreno 330 qui succède à l’Adreno 320 (celui de l’APQ8064 du Nexus 4, du Sony Xperia Z, de l’Oppo Find 5…). Il supporte également le WiFi 802.11ac et bénéficie d’une finesse de gravure de 28 nm dans la technologie HPM (High Performance Mobile) de TSMC.

Qualcomm assure que le Snapdragon 800 présente des performances 75% supérieures à celles de la génération précédente Snapdragon S4 Pro.

Le futur SoC haut de gamme de Qualcomm pourrait également se retrouver dans le smartphone Mi3 de Xiaomi, société dont Qualcomm est actionnaire.

Le Snapdragon 800 place donc la barre très haut si l’on en croit ces tests. Il faudra toutefois également compter avec le Tegra 4 de Nvidia à venir (doté d’un CPU à microarchitecture Cortex-A15) que la société annonce comme plus performant que le S 800.

Mais la bataille pourrait avoir lieu sur un autre front que celui de la performance pure, celui de la performance par watt. A ce petit jeu, les cartes pourraient alors être redistribuées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur