Le Snapdragon 805 pourrait être disponible dès mai 2014

Composants

Le SoC Snapdragon 805 de Qualcomm pourrait être disponible dès mai 2014 et donc intégrer des smartphones au premier semestre de l’année.

Au CES 2014, Qualcomm a bombé le torse avec son Snapdragon 805 qui pourrait être disponible dès mai 2014 et intégrer des smartphones au premier semestre si l’on en croit le site japonais RBMen.

Le Snapdragon 805 disponible dès mai

Qualcomm est resté laconique sur les partenaires intéressés par le successeur du Snapdragon 800. On pense bien entendu à Samsung qui avait eu recours au Snapdragon 600 (le S 800 n’était alors pas encore disponible) pour équiper certaines déclinaisons du Galaxy S4.

Il ne serait donc pas improbable de voir certaines déclinaisons du Galaxy S5 animées par le Snapdragon 805.

Dans la droite lignée du Snapdragon 800 annoncé au CES 2013, le Snapdragon 805 sera la vitrine technologique de Qualcomm.

Des caractéristiques au firmament

Dévoilé en novembre 2013, le S 805 sera en effet une évolution du S 800 avec des performances rehaussées, une amélioration du multitâche et une consommation électrique moindre.

Les quatre coeurs Krait 450 du processeur pourront être cadencés jusqu’à 2,5 GHz (contre 2,3 GHz maximum pour celui du Snapdragon 800). Au registre des performances améliorées, on peut s’attendre à une bande passante accrue (25,6 Go/s contre 14,9 Go/s pour le processeur du S 800) avec la mémoire afin de pouvoir tirer partie de DRAM plus véloce.

Les performances accrues touchent également la partie graphique avec passage à l’Adreno 420 annoncé comme 40% plus puissant que son prédécesseur, l’Adreno 330 du S 800.

Le S 805 pourra gérer intégralement la définition Ultra HD/4K. Il sera capable en fait d’afficher simultanément de l’Ultra HD sur l’écran d’un terminal mobile et de prendre en charge une sortie vidéo avec flux Ultra HD. A cet effet, il bénéficiera du support du codec H.265 (HEVC), le successeur du AVC/H.264.

Roi de la photo avec mise au point a postériori

Outre son CPU et son GPU, l’ISP (Image Signal Processing) intégré bénéficie d’avancées de nature à améliorer le traitement photo avec notamment une meilleure gestion de la captation en conditions de faible luminosité.

Selon Techcrunch, il sera également en mesure d’apporter une fonctionnalité photo de mise au point après coup sur les clichés (à l’instar du Lytro). A cet effet, l’IP gérant les photos pourra prendre une succession rapide de photos avec différents réglages. Un procédé qui permettra d’apporter la fonctionnalité à tous les APN du marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur