Les USA et la Roumanie arrêtent 38 cybercriminels

Régulations
Du rififi dans le nuage entre Amazon et Google

Une étroite coopération entre les deux pays a permis l’arrestation de spécialistes du phishing

Coup de filet dans le milieu de la cybercriminalité internationale. Selon InformationWeek, les autorités américaines et roumaines ont arrêté un réseau composé de 38 cybercriminels, impliqué dans un vol de données personnelles et d’utilisation frauduleuse de cartes de crédit.

Grâce à la technique du hameçonnage ou phishing par courriel ou via sms mobile, les malfaiteurs ont réussi à mettre la main, sur de nombreuses données personnelles.

Les actes d’accusation précisent que les personnes incriminées ont envoyé de très nombreux spam conduisant les victimes vers des adresses frauduleuses, ressemblant à des vrais sites bancaires ou financiers” explique Mark R. Filip, numéro deux du département de la Justice américain. “Les informations [obtenues par les cybercriminels] ont été envoyées à des « fournisseurs » qui relayent l’adresse à des« caissiers » par le moyen de sessions de chat en temps réel”. Le montant du préjudice serait estimé à plusieurs millions de dollars.

Parmi les cibles du cybergang se trouvent des organismes tels que Boeing Employees’ Credit Union, Citibank, NASA Federal Credit Union, Visa et bien d’autres encore.

Avec cette arrestation, les autorités américaines et roumaines veulent apporter la preuve bien réelle que la lutte contre la cyberdélinquance ne connaît pas de frontière.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur