Linus Torvalds met à jour son kernel Linux

Sécurité

Un patch Linux pour faire face à la menace du premier virus multi plates-formes

Nous évoquions voici quelques jours, la découverte par Kaspersky de ‘

Virus.Linux.Bi.a/ Virus.Win32.Bi.a‘. Ce premier virus transversal est capable de s’attaquer indifféremment aux plates-formes Linux et Windows. Certes, ce virus n’est encore qu’un ‘proof-of-concept‘, une maquette destinée à valider la performance d’un développeur indélicat. Mais sa révélation pourrait donner des idées à des pirates qui pourraient l’exploiter. Le virus ne s’exécute cependant pas sur des versions récentes de Linux, mais il exploite un obscur ‘bug’ présent sur le compilateur utilisé sur des versions plus anciennes du système d’exploitation. Le ‘bug’ serait lié à l’utilisation de l’option ‘regparm‘ de certains noyaux. Linus Torvalds, le créateur de Linux, a cependant pris la mesure de la menace. Il a écrit un ‘patch’ pour sa version du kernel (noyau) qui est utilisée par les développeurs. Ce correctif annihile ce qu’il appelle “un bug ‘bénin’ qui n’affecte pas tous les programmes“. S’il venait à un pirate l’idée d’exploiter le code du ‘proof-of-concept‘ pour en faire une menace, l’intervention de Linus Torvalds, qui corrige le bug du compilateur, en limitera la portée à ceux qui auront omis de mettre à jour leur ‘kernel’…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur