Linus Torvalds ( Mr Linux ) reprend du service ‘Open Source’

Régulations

OSDL embauche son premier salarié. Et c’est une star: le fondateur de Linux. Il quitte Transmeta pour rejoindre le sanctuaire -OSDL

Douze ans après l’avoir créé, le père de Linux revient travailler à plein temps sur son système d’exploitation favori au sein de l’Open Source Development Lab. Le communiqué est signé des deux employeurs: le précédent -Transmeta, start-up californienne – et le nouveau: OSDL. Si l’on connaît un peu Transmeta, constructeur de processeurs à faible consommation d’énergie, l’association OSDL est quasi inconnue. Créée en 2000, cette association est pourtant financée et soutenue par des petites marques telles que… Computer Associates, Fujitsu, Hitachi, HP, IBM, Intel, NEC et d’autres!

Elle est implantée à Portland dans l’Oregon et à Yokohama au Japon. L’un de ses objectifs est de promouvoir l’utilisation de Linux dans les grands centres de calculs. De fait, le consortium dispose de ressources machines tout à fait exceptionnelles qui permettent de travailler sur des configurations que l’on qualifiera de ” musclées ” -si l’on apprécie la litote. “C’est un peu étrange de finalement travailler officiellement sur quelque chose que je fais depuis ces douze dernières années, mais avec l’arrivée de la version 2.6 [NDLR le noyau de Linux], il est sensé de s’y consacrer à plein temps“, explique Linus Torvalds. Et d’ajouter : “OSDL est le cadre parfait pour un développement de Linux neutre et indépendant des vendeurs.” Ce recrutement de qualité intervient quelques semaines après que le Gartner ait publié de nouveaux chiffres selon lesquels le chiffre d’affaires réalisé sur les serveurs Linux aurait progressé de 62%, pendant que le marché global des serveurs chutait lui de 8%. Stéphane Larcher, magazine L’INFORMATICIEN (en kiosque)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur