L'iPad rencontre ses premiers dysfonctionnements

Sécurité
ipad3

Problèmes de connexion wifi et de charge de la batterie accompagnent le lancement de l’iPad aux Etats-Unis. La faute aux autres équipements, clame Apple.

Avec l’adoption, relativement massive, des premiers iPad, surgissent les premiers bugs. Notamment au niveau du module wifi. Dans une note mise à jour le 5 avril, Apple alerte sur les possibles dysfonctionnements de la connexion sans fil.

Il apparaît notamment que la connexion wifi ne s’effectue pas automatiquement au démarrage de l’ardoise électronique ou à sa sortie de veille. « Cela peut se produire avec certains routeurs Wi-Fi bi-bande quand: quand on utilise le même nom pour les deux réseaux; quand on exploite des paramètres de sécurité différents pour les deux réseaux », explique Cupertino.

Autrement dit, ce n’est pas vraiment la faute de l’iPad et il serait facile d’y remédier. Simplement en attribuant des noms de connexion différents pour chaque type de réseau d’une part, et en s’assurant que les paramètres de sécurité sont bien les mêmes pour les deux types de réseaux (WEP, WPA, WPA2…). Ce qui est relativement vérifiable dans le cadre d’un réseau privé (résidentielle notamment) mais moins évident depuis un point d’accès public. « Si les symptômes persistent, conseille Apple, réinitialisez vos paramètres reseau. »Tout en rappelant qu’il est préférable de disposer de la dernière version du firmware du routeur wifi.

La connexion wifi n’est pas la seule à poser des problèmes. La charge de la batterie aussi. Celle-ci s’effectue normalement via le port USB 2.0 d’un ordinateur, de préférence par l’intermédiaire de l’adaptateur 10W USB fourni. Or, certains utilisateurs ont constaté que la charge ne s’effectuait justement pas.

Là encore, l’iPad n’est pas directement en cause aux yeux de son constructeur mais plutôt la vétusté des équipements auxquels la tablette d’Apple se raccorde. Autrement dit, les interfaces USB 2.0 des ordinateurs «trop anciens» ne sont pas en mesure de fournir assez d’ampérage pour alimenter l’iPad. Seule solution préconisée dans ce cas, mettre l’ardoise électronique en mode veille pour initier sa charge. Ou changer de PC.

Bref, rien de bien dramatique pour l’iPad mais de petits inconvénients qui obligeront l’utilisateur à adapter son comportement. Notamment son utilisation en extérieur en cas de forte chaleur. Certains utilisateurs ont constaté l’apparition de messages les alertant d’une surchauffe de l’appareil… C’est sûr qu’en plein soleil et protégé par un étui, la température doit s’élever au-delà de la limite des 35° Celsius recommandés par Apple. Pour l’heure, aucune explosion de batterie (voire d’écran fissuré) n’est cependant constatée.

En attendant la commercialisation de l’iPad en France prévue pour la fin avril, découvrez en vidéo les premiers usages qu’en fait la rédaction d’ITespresso.fr.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur