L’iPhone, « craqué » par un pirate, fonctionne sur tout réseau GSM…

Régulations

Coup dur pour Apple et surtout pour AT&T… La législation américaine ne
semble pas pouvoir interdire d’ouvrir un iPhone à tous réseaux GSM, à commencer
par T-Mobile

Le premier pirate « homologué » à avoir fait sauter le verrou de l’iPhone d’Apple serait un jeune américain de 17 ans. Selon le journal The Record of Bergen Coungy, cité par le Wall Street Journal, il s’appelle George Hotz, et demeure à Glen Rock dans le New Jersey.

Mais une autre source, le site Engadget.com, parle d’un « groupe de pirates », baptisé iPhoneSIMfree.com: celui-ci assure avoir développé un logiciel qui permet de se connecter aux réseaux d’autres opérateurs que celui d’AT&T contractuellement partenaire exclusif d’Apple (abonnement obligatoire de 24 mois).

Le ou les pirates auraient fait la démonstration du « détournement » d’opérateur en se connectant notamment via le réseau T-Mobile (Deutsche Telekom) aux Etats-Unis, le seul compatible (norme GSM).

« Le processus de déblocage prend juste quelques minutes. Cela se fait sans aucune difficulté« , déclare le site Engadget.

Il semble bien, pourtant que pour réussir l’opération, il faille jouer à la fois du fer à souder (intervention sur la connexion de la carte SIM?) et de bonnes connaissances en logiciels. Sauf si tout le « travail » est pré-maché…

Pour l’heure, ni AT&T ni Apple n’ont fait de commentaires. Ni l’un ni l’autre n’a été contacté par le ou les pirates.

La presse américaine constate que la législation américaine ne prévoit pas de pouvoir interdire que l’on puisse déverrouiller un appareil…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur