Lisa Su, GM Global Business Units d’AMD : « Nous avons pour mission de croitre sur le marché mobile »

ComposantsMobilité

AMD fait le point sur ses gammes de produits et les évolutions attendues. La firme se concentrera pour l’essentiel sur le monde mobile, qui reste celui connaissant la croissance la plus forte.

Lisa Su (notre photo) est une nouvelle recrue chez AMD, General Manger de la Global Business Units. Elle s’est chargée de présenter l’ensemble des futurs produits de la firme, lors de l’AMD 2012 Financial Analyst Day de Sunnyvale.

Selon elle, le prochain milliard d’utilisateurs sera à aller chercher dans les pays émergents, ainsi que dans les secteurs de la mobilité et de l’électronique embarquée.

Concernant les performances des composants d’AMD, Lisa Su joue la carte du pragmatisme, arguant que la plupart des utilisateurs se contentent de produits de milieu de gamme. Il n’empêche que la firme dispose de quelques vaisseaux amiraux, telle la nouvelle carte graphique Radon HD 7970, qui affiche près de 3,8 téraflops de puissance. « Nous ne sommes pas les meilleurs partout, mais nous le restons sur certains secteurs spécifiques », constate Lisa Su.

« Les composants graphiques sont importants, car ils sont au centre de toutes les lignes de produits d’AMD. » Les APU profiteront ainsi de la montée en force des GPU de la firme. Lisa Su promet que la puissance des composants graphiques intégrés aux APU dépassera la barrière du téraflops d’ici 2013.

Surfer sur le succès des APU

Plus de 30 millions d’APU ont aujourd’hui trouvé preneurs. Les Brazos et Llano sont des produits particulièrement populaires. « Nous avons pour mission de croitre sur le marché mobile », explique Lisa Su.

Et de présenter les futures gammes d’APU mobiles : Brazos 2.0 et Trinity. Le premier sera accessible en trois gammes, présentant des TDP respectifs de 18 W (E-Series), 9 W (C-Series) et 4,5 W (Hondo). La famille de puces Hondo sera particulièrement adaptée au monde des tablettes, qu’AMD compte investir rapidement. Notez que la firme garde de la réserve sous le pied, puisque tous ces composants seront gravés en 40 nm.

Côté Trinity, le successeur des Llano (toujours gravé en 32 nm), nous notons la présence de puces quadricœurs, ainsi que d’un nouveau design de référence (en photo), qui fait furieusement penser aux ultrabooks d’Intel (18 mm d’épaisseur)… la puissance en plus et le prix en moins. Près d’une centaine de portables Trinity serait en préparation chez les constructeurs.

Seul regret – pour répondre à l’une des questions de nos lecteurs – la firme ne compte pas guider plus avant les constructeurs de machines, qui pourront donc continuer à employer les APU selon leurs envies du moment.

Le retour de l’Opteron ?

Concernant les Opteron de nouvelle génération, qui tardent à trouver leur public, Lisa Su se veut rassurante : « C’est une nouvelle architecture, qui aura besoin de temps pour trouver son marché. Nous constatons des progrès sur ce produit. » Et de rappeler que l’Opteron est présent sur 32 % du top50 des ordinateurs les plus rapides de la planète.

Courant 2012, les Opteron pourvus de cœurs Piledriver devraient connaitre une légère montée en performance, qui devrait se poursuivre avec les cœurs Steamroller, avant de s’accentuer nettement avec les cœurs Excavator.

Crédit photos : © Silicon.fr

En pages suivantes : l’intégralité des slides de la présentation de Lisa Su (qui comprend de nombreux éléments de la roadmap produits de la firme).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur