L’opérateur danois TDC racheté 12 milliards de dollars

Cloud

Il entre dans le giron d’un groupe de fonds de capital-investissement britanniques et américains

Après quelques semaines de rumeurs, l’affaire est aujourd’hui bouclée. L’opérateur danois TDC annonce qu’il accepte l’offre de rachat d’un groupe de fonds de capital-investissement britanniques et américains.

Nordic Telephone Company, une société créée récemment par Apax Partners, Permira Advisors, Blackstone Group, Providence equity Partners et Kohlberg, Kravis Roberts & Co vont débourser pas moins de 12,04 milliards de dollars (10,2 milliards d’euros) pour s’emparer de l’opérateur. Il y a encore 15 jours, le même groupe proposait 11,6 milliards de dollars (9,94 milliards d’euros) pour TDC. Visiblement, de dernières négociations ont eu lieu… L’offre représente une prime d’environ 6% sur le cours de clôture de mardi (362 couronnes). Le titre avait auparavant gagné plus de 30% depuis les premières informations de presse évoquant, au mois d’août, de premières approches de fonds d’investissement en vue d’un rachat. L’ex-monopole danois était considéré depuis longtemps comme l’une des plus grosses cibles potentielles du secteur européen des télécoms. Son rachat illustre une fois de plus le retour des grandes opérations de rachat sur le Vieux Continent. Les grands opérateurs sont à nouveau en phase de croissance externe: citons par exemple le rachat de l’espagnol Amena par France Télécom pour 6 milliards d’euros, l’OPA de Telefonica sur O2 (26 milliards de dollars), ou encore les ambitions de Vodafone à l’Est.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur