Machine Learning : Apple rachète Inductiv pour renforcer Siri

Data & StockageMachine Learning

Dans la bataille des assistants vocaux qu’il mène face à Amazon (Alexa) et Google (Assistant), Apple poursuit, avec Inductiv, ses acquisitions de startups spécialisées dans les technologies de machine learning pour renforcer Siri.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Apple continue ses emplettes pour renforcer les capacités de Siri avec l’acquisition de la start-up Inductiv qui a développé une technologie qui utilise l’intelligence artificielle pour automatiser la tâche d’identification et de correction des erreurs dans les données.

Toujours avare de communication quand il s’agit d’opérations de croissance externe,  le géant de Cuppertino a cependant confirmé l’opération à Bloomberg sans préciser son montant.

Inductiv a été co-fondée par trois professeurs de l’Université de Stanford en Californie, de l’Université de Waterloo au Canada et de l’Université du Wisconsin-Madison. On ignore s’ils joueront un rôle dans la division en charge de Siri dirigée par John Giannandrea, ancien responsable de la recherche et l’IA au sein de Google recruté en avril 2018.

Christopher Ré, le professeur de Stanford, avait déjà cédé à Apple une autre société spécialisée dans l’IA baptisée Lattice Data en 2017.

Au fil des années, Apple a racheté plusieurs startups dans le domaine de l’IA. On peut citer  : Voysis, Xnor.ai, Turi, (une plate-forme d’apprentissage automatique pour les développeurs et data scientists ), Perceptio, Tuplejump (une plate-forme d’exploration et d’analyse de données), Silk Labs , Next VR (une société de diffusion d’événements en direct AR / VR) et Laserlike.

Siri contre Alexa et  Assistant

Les performances de Siri, lancé en 2011, sont considérées en retrait par les spécialistes du machine learning  face à ses  concurrents Alexa d’Amazon et  Assistant de Google.

La compétition est féroce entre les trois mastodontes. Contrairement à Amazon, Apple et Google refusent par exemple de participer au projet  Voice Interoperability Initiative destiné à favoriser l’utilisation de plusieurs assistants vocaux sur un même appareil.

D’autant que Facebook est en marche pour s’attaquer frontalement à Amazon, Apple et Google en proposant son propre assistant vocal. C’est la division en charge des solutions de réalité virtuelle et augmentée dirigée par Ira Snyder qui est à la manœuvre.  Cette branche développe notamment les casques de réalité virtuelle Oculus.

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT