Mark Hurd, ex HP, subit des investigations de la SEC

Cloud

L’ex p-dg de HP est la cible d’investigations du gendarme de la Bourse à New York. Tout y passe…

Décidément, l’affaire Mark Hurd n’est pas encore close. Ce 20 décembre au soir, on a appris que la SEC (Securities and Exchange Commission) organisme régulateur des opérations boursières aux Etats-Unis conduit des investigations sur le dossier de l’ex p-dg de Hewlett-Packard.
L’origine de cette enquête s’explique notamment par les plaintes et réclamations faites par des actionnaires mécontents de la chute de l’action HP (cf. article du 29 nov.: ‘Mark Hurd, nouvelles plaintes‘) suite au rocambolesque épisode de l’été dernier mettant en cause l’ex p-dg et ses relations avec une ancienne actrice, Jodie Fisher – ce qui avait conduit au départ brutal de celui-ci puis à sa nomination comme vice-président chez le concurrent Oracle.

Parmi les faits et circonstances sur lesquels la SEC enquête, figure également le fait que Mark Hurd avait informé l’ex-actrice sur les négociations confidentielles avec EDS, à la veille de son rachat par HP.
Tous ces faits et gestes sont passés au peigne fin par la SEC, mais selon une procédure d’entretiens, pour le moment.

Selon un porte-parole de Mark Hurd, cité par le Wall Street Journal, “Mark a agi correctement sur tous ces points“, déclare Glenn Bunting. “Il est compréhensible que la SEC recherche dans les événements qui entourent le départ de Mark, qui fut suivi par une chute précipitée de la valeur de l’action HP“.

Pour l’heure, personne ne dit quand ces investigations seront achevées. De même, la liste de toutes les recherches menées actuellement n’a pas été détaillée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur