Médias IT (part 2) : investisseurs et IPO

Régulations

Nous continuons notre exploration du bilan des fusions et acquisitions en 2011 dans le secteur des médias IT selon le rapport de la banque d’investissements Petsky Prunier : les entreprises qui investissent, les investisseurs privés, les rachats et les entrées en Bourse.

Après le bilan d’une année 2011 en matière de fusions et d’acquisitions par secteur des médias IT, nous prolongeons notre étude par modèle d’investisseur ou d’investissement.

Les entreprises qui achètent et investissent

Les entreprises occupent une part active dans les investissements. Petsky Prunier relève qu’en 2011 Google a acquis 29 sociétés, Publicis 22, WPP 18, eBay 11, Groupon 10, Facebook 9, Salesforce.com 8, Git Groupe 8, Omnicom 8, Interpublic 8, LivingSocial.com 7, Adobe 7, IBM 6 et InVentiv Health 6. Ces acquisitions stratégiques ont représenté 64 % des transactions (se faire racheter semble une bonne porte de sortie !), soit 1409 acquisitions pour 90,0 milliards de dollars, en progression de 147 %.

Les investisseurs privés

Les investisseurs privés ne sont cependant pas restés de marbre. Ils ont couvert 1505 investissements pour 26,9 milliards de dollars. Principalement dans les médias numériques et le logiciel. Mais aussi, dans une moindre mesure, dans l’e-commerce, les médias sociaux, les applications pour mobiles et le jeu. Les plus gros investissements auront été 1,7 milliard de dollars pour Silver Lake Partners dans le chinois Alibaba Group (évalué à 32 milliards) ; 1,5 milliard de dollars pour Digital Sky Technologies dans 360buy.com (évalué à 10 milliards) ; 682 millions de dollars pour Equity Partners Fund dans Zfere Holding.

Les fonds qui rachètent les entreprises

Les rachats d’entreprises par les fonds d’investissement en également connu une embellie en 2011. Selon Petsky Prunier, 112 opérations de « byout » ont été réalisées sur des entreprises des médias IT, en progression de 229 %, pour 23,7 milliards de dollars. Citons Permira Advisors avec 1,5 milliard de dollars dans Genesys Telecommunications Laboratories ; Thomas H. Lee avec 1,1 milliards de dollars pour inVentiv Health ; et Apax Partners avec 959 millions de dollars pour Activant Solutions.

Les fonds de « venture »

1505 opérations de gonflement du capital d’entreprises ont été menées en 2011 par des capitaux « venture », pour 26,9 milliards de dollars, en progression de 234 %. Citons parmi les plus actifs (ils ont chacun annoncé plus de 20 investissements) : Accel Partners, Kleiner Perkins Caufield & Byers, Sequoia Capital, Google Ventures et Intel Corporation.

Les IPO

Les entrées en Bourse ont subi la pression des marchés. Petsky Prunier n’a relevé que 25 IPO majeures sur le secteur des médias IT, dont seulement 7 au cours du second semestre, avec des résultats pour le moins mitigés, voire décevants. Et 20 projets déclarés en 2011 sont encore dans les cartons à attendre des jours meilleurs pour se présenter.

Un bilan en demi teinte

Si l’on se fie aux seuls chiffres annuels, 2011 a marqué un retour des investisseurs sur les marchés. Mais à y regarder de près, nous constatons qu’après la bonne tenue du premier semestre, sur la fin de l’année les investisseurs ont marqué le pas. La priorité semble aller à la consolidation des projets, avec 49 % des transactions qui ont porté sur de l’investissement en capital, ainsi que sur des projets d’investissement dans une fourchette de 100 millions à 1 milliard de dollars (qui ont doublé d’une année sur l’autre). Difficile d’évaluer ce que donnera l’année 2012, qui démarre avec de fortes contraintes économiques. Il semblerait cependant qu’un mouvement de fond serait porteur pour les projets de médias sociaux. L’attente de l’IPO de Facebook n’est certainement pas étrangère à cette vision.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur