Microsoft compte sur Nokia pour assurer le succès de Windows Phone

LogicielsOS mobiles

Face au faible taux d’adoption des offres Windows Phone, Steve Ballmer reste confiant sur l’avenir de l’OS mobile. Lequel passera notamment par l’offre Nokia.

« Nous avons lancé le premier Windows Phone il y a moins d’un an, a déclaré Steve Ballmer cité par eWeek UK. Nous n’en avons probablement pas vendu autant que je l’escomptais la première année. » Devant un parterre d’analystes financiers, le dirigeant de Microsoft, n’a pu s’empêcher d’exprimer sa déception face au faible taux d’adoption de Windows Phone.

Mais il en faut plus pour couper l’optimisme du patron de Redmond : « Je pense qu’avec un petit peu plus d’efforts, un petit peu plus d’énergie, le degré d’enthousiasme des consommateurs est suffisamment élevé. Il faut juste passer à la vitesse supérieure. Et je pense que nous sommes en grande forme pour être un très fort troisième écosystème dans le monde du smartphone. »

Face à la domination d’Android et d’iOS sur le marché des smartphones, Microsoft a évidement tissé une deuxième corde à son arc de partenaires habituels que sont les incontournables Samsung, LG et HTC, même si l’éditeur de Windows ne peut désormais plus compter sur Motorola racheté par Google (c’était néanmoins déjà le cas ces dernières années, depuis que le constructeur américain, moribond, avait basculé son offre sous Android). Et cette corde de secours vient évidemment de Finlande.

« Avec Nokia, nous avons un partenaire hardware dévoué qui a parié sur Windows Phone. Ils travaillent avec nous […] pour essayer d’entrer dans de nouveaux marchés, trouver de nouveaux prix adaptés, et étudier de nouveaux designs matériels », explique Steve Ballmer. Pour Microsoft comme pour Nokia unis à travers un accord stratégique, « Mango », la version 7.5 de l’OS mobile, sera l’instant de vérité. Le terminal Sea Ray, premier téléphone Nokia sous Windows Phone attendu avant la fin de l’année, donnera un aperçu de l’attente du marché. Dans tous les cas, Microsoft et Nokia sont effectivement attendus au tournant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur