Microsoft fournit des pilotes Hyper-V open source pour Linux !

Logiciels

Dans le cadre de sa stratégie d’interopérabilité, Microsoft a choisi de fournir des pilotes ‘open source’ Linux optimisés pour Hyper-V. Ils sont placés sous licence GPL, une situation inédite pour l’éditeur

Microsoft profite de l’OSCON 2009 (Open Source Convention) de San José, qui se tient du 20 au 24 juillet, pour dévoiler des pilotes open source destinés au noyau Linux. Ils permettront d’améliorer le fonctionnement des distributions Linux lorsqu’elles seront installées en tant que système hôte d’une machine virtuelle tournant sous Hyper-V.

Alfonso Castro, responsable plateforme stratégie, Microsoft France, a détaillé cette annonce aux membres de la presse française en rappelant tout d’abord « l’importance qu’a cette sortie dans la stratégie d’interopérabilité de la compagnie ».

Ces pilotes touchent les couches basses de l’OS, qui sont les plus importantes dans un environnement serveur : stockage SCSI ou IDE et accès réseau Ethernet. Ils remplaceront les binaires disponibles jusqu’alors (ceux que livraient certains acteurs, comme Novell).

Les 20 000 lignes de code que représentent ces pilotes sont disponibles sous licence GPL 2 et seront intégrées directement au noyau Linux. Si Microsoft propose maintenant de nombreux projets sous licence open source, c’est la première fois que la GPL est adoptée par la compagnie. C’est aussi une des premières fois que la firme de Redmond participe directement à l’évolution d’un logiciel dont elle n’est pas à l’origine. Un incontestable signe d’ouverture.

D’après l’annonce officielle reçue par les membres de la communauté, ces pilotes seront rapidement intégrés au noyau Linux. « C’est une contribution directe de Microsoft au noyau Linux, qui comprend la livraison du code source, mais aussi sa maintenance », commente Alfonso Castro. L’éditeur ne laissera donc pas les développeurs seuls avec ce code, même si la compagnie encourage la communauté des logiciels libres à faire évoluer ces pilotes.

Le code est – fort logiquement – conçu et optimisé spécifiquement pour Hyper-V, la solution de virtualisation de la compagnie et permettra donc de consolider des serveurs Linux virtuels… sur des machines fonctionnant sous Windows Server 2008. Toutefois, sa mise à disposition sous licence GPL permettra aux développeurs d’en tirer des enseignements intéressants pour d’autres offres logicielles. Tout dépendra bien entendu du niveau de documentation de ce code. Tout porte à croire cependant qu’il devrait se montrer à la hauteur de la réputation de la compagnie, qui ne peut livrer ici une solution incomplète.

Avec ces pilotes, la firme donne également une réponse cinglante aux acteurs (par exemple les concepteurs de cartes graphiques) qui refusent obstinément de livrer des pilotes open source adaptés à Linux. Pour Microsoft, des pilotes Linux livrés sous forme de binaires ne sont pas une solution viable à long terme. Voilà qui donnera du grain à moudre à certains.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur