Microsoft investit dans Vintela, une firme pro-Linux

Régulations

Le numéro un du logiciel ne se prive pas d’investir là où est le marché… Pourquoi s’interdire une prise de participation chez un éditeur qui développe des passerelles vers Linux?

Ce 15 novembre, Microsoft a signé un large accord avec Vintela, une start-up américaine fondée en 2003 à Lindon (Utah). Elle fournira des licences pour l’utilisation de ses développements portant sur la connexion entre des serveurs d’applications Microsoft et d’autres systèmes d’exploitation, dont Linux et Unix. Mieux, l’éditeur de Windows s’est engagé à investir dans le capital de cette société -montant non communiqué, constate le Wall Street Journal. La start-up avait reçu récemment un financement de 6 millions de dollars -seule précision donnée par son dirigeant, Chris Skillings. Selon les termes de l’accord, les deux partenaires développeront des outils qui permettront à des responsables réseaux d’administrer différents types d’ordinateurs, fonctionnant sous différents OS, y compris Mac X, à partir d’un logiciel sous Windows: installation ou mise à jour de logiciels, contrôle de sécurité et d’utilisation.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur