Microsoft lance une campagne comparative anti Linux

Régulations

Durant six mois, Microsoft va publier en Grande-Bretagne une série de publicités qui renverront vers une page comparative entre les produits maison et Linux. C’est la campagne ‘Get the Facts’

Dans sa lutte contre Linux, Microsoft se montre didactique et comparatif, avec la publication de pages comparatives entre ses solutions et Linux, extraits d’études ‘sérieuses’ à l’appui.

Premiers enseignements de Microsoft: avantage Windows avec un coût, en personnel, inférieur de 11 à 22% selon une étude IDC ; avantage aux serveurs Web WinTel avec un coût de maintenance 10 fois moins élevé que sur un serveur Web consolidé sous ‘Linux mainframe’ selon une étude de Meta Group. Enfin, avantage à la plate-forme de développement Microsoft .NET: elle délivrerait, selon Giga Research, un coût de développement et de support inférieur de 25% à celui de J2EE/Linux. Les informations fournies par Microsoft et les études évoquées sont disponibles sur le site de Microsoft. Quel impact?

Il est peu probable que ces informations éparses, voulant démontrer la ‘supériorité’ de Windows face à Linux, ne dépassent le simple amusement d’une communauté toute acquise à l’OS ‘open source’. D’autant que les acteurs de l’environnement Linux ne manqueront pas de répliquer à Microsoft et de démontrer avec d’autres études, que Linux est bien évidemment ‘supérieur’ à Windows? Sur un marché anglo-saxon où la publicité comparative procède d’une certaine culture, Microsoft cherche plutôt à retenir ses clients hésitants, car ils sont nombreux les dirigeants d’entreprises et les responsables informatiques à s’interroger sur leur politique d’investissement et à se laisser tenter par une expérience “open source”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur