Microsoft poursuit la braderie pour sa Xbox 360

Cloud

Après le Japon et les Etats-Unis, c’est au tour de l’Europe de voir le prix de la console baisser

Microsoft n’entend pas rater la période cruciale de Noël. Et depuis plusieurs mois, la firme multiplie les baisses de prix pour sa console Xbox 360. Après casser les tarifs au Japon et aux Etats-Unis (permettant à la Xbox d’être moins chère que la Wii), Redmond s’occupe de l’Europe.

Le modèle de base, la Xbox 360 “Arcade”, sera proposé à 179 euros à partir de vendredi, contre 199 euros actuellement.

Les deux autres versions, équipées d’un disque dur de 60 gigaoctets et de 120 Go, voient leur prix passer respectivement à 239 euros (contre 269 euros) et 299 euros (contre 369 euros).

“Nous voulions offrir les trois consoles en dessous de la barre de 299 euros”, a déclaré François Ruault, directeur de la division grand public de Microsoft France, interrogé par l’AFP.

“Nous sommes fiers de mettre la Xbox 360 à la portée du plus grand nombre en en faisant la première console nouvelle génération à passer sous la barre des 200 euros, mais aussi une plate-forme jusqu’à 200 euros moins chère que la concurrence”, ajoute pour sa part Chrius Lewis, VP de la division Interactive Entertainment Business de Microsoft.

En Europe, Microsoft aurait “passé le cap des 5,5 millions de consoles vendues, soit 700.000 de plus que Sony”, selon le responsable.

Au niveau mondial, la Xbox 360 s’est écoulée à“21 millions d’exemplaires, contre 15 millions pour Sony”, a-t-il ajouté. Mais rappelons que Microsoft a sorti sa console un an avant le japonais.

La Wii de Nintendo (249 euros) domine toujours le marché. Fin juin, le nippon avait vendu plus de 26 millions de consoles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur