Mobiles: les ventes atteignent un record, Motorola flambe

Régulations

Les instituts d’études revoient encore une fois à la hausse les ventes mondiales pour 2005, après un troisième trimestre record

Tout au long de l’année 2005, les instituts d’études ont dû revoir à la hausse leurs estimations du marché mondial des téléphones mobiles. Après avoir prédit, fin 2004, un tassement du marché après une année record, les Gartner et autres IDC ont dû reprendre plusieurs fois leurs tableaux, tant leurs prévisions étaient décalées. Non seulement, le marché ne s’est pas tassé mais en plus il a affiché record sur record, porté par les pays émergents et les réseaux à haut débit mobile dans les marchés occidentaux (renouvellement de combinés). Selon Strategy Analytics, il devrait se vendre en 2005

plus de 800 millions de combinés contre une précédente estimation de 775 millions et 680 millions d’unités vendues en 2004. Gartner, lui table sur 820 millions de mobiles écoulés. Le chiffre d’affaires total du marché du mobile devrait totaliser les 120 milliards de dollars cette année, ajoute Strategy Analytics. Il faut dire que le troisième trimestre a encore battu des records : plus de 209 millions de combinés ont été vendus durant la période (205 millions selon Gartner), soit une hausse de 22% sur un an. Les ventes mondiales ont atteint 566 millions de combinés sur les neuf premiers mois de l’année, avant un dernier trimestre traditionnellement fort. Mais ces bons chiffres ont un revers qui pénalise les constructeurs: le prix moyen d’un téléphone portable a baissé de 11% au troisième trimestre par rapport à la même période de 2004, à 146 dollars (121,46 euros). Le classement des fabricants évolue peu, voire pas du tout. Au troisième trimestre 2005, Nokia reste encore et toujours le leader mondial du secteur avec 31,9% de parts de marché, suivi de Motorola (18,7%), Samsung (12,8%) qui perd du terrain, LG Electronics (7,4%) et Sony Ericsson (6,6%). Gartner souligne le bon trimestre de Motorola qui a affiché le plus important gain de parts de marché parmi les 5 principaux fabricants de téléphone portable. La société affiche une part de marché de 18,7%, contre 13,5% un an auparavant, grâce au succès de son téléphone RAZR, dont 12 millions d’unités ont été vendues. D’un point de vu régional, 40 millions de portables ont été vendus en Europe de l’Ouest. Les ventes ont été presque aussi importantes (39,7 millions d’unités) pour l’Europe de l’Est, le Proche-Orient et l’Afrique réunis, une croissance de 40% tirée en particulier par les marchés russe, ukrainien, polonais, sud-africain, nigérian et turc, souligne Gartner. 36,3 millions de mobiles ont été vendus en Amérique du Nord, soit la deuxième meilleure performance trimestrielle jamais enregistrée. Quant à l’Amérique latine, les ventes sont en hausse de 46% à 26,1 millions d’appareils. Dans la zone Asie-Pacifique, 52,2 millions d’appareils ont été vendus, en croissance de 27%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur