Moins de papier à imprimer : une tendance écolo

Cloud

Certains professionnels de l’impression pousent à une sensibilisation sur la consommation des imprimantes. Eclairage

L’Eco-conception : il s’agit d’une démarche préventive prenant en considération le cycle de vie des équipements. Appliqué aux imprimantes cela conduits à une baisse de la consommation et à un meilleur recyclage des composants.

Les ventes des systèmes d’impression chutent. Le marché des imprimantes, copieurs et produits multifonctions a reculé de 8,4 % l’an dernier, selon la société d’études Gartner. Aussi, les professionnels s’orientent vers de nouveaux modes de consommation et espèrent ainsi de nouveaux relais de croissance.

C’est ainsi que la marque d’imprimantes Lexmark s’est engagée à aider les entreprises à devenir plus respectueuses de l’environnement et à réduire leurs coûts d’impression.

Une position qu’explique Dominique Ortoli, responsable des programmes environnementaux chez Lexmark France : “Nous avons 2.500 personnes qui travaillent dans la Recherche et le développement de nouvelles solutions afin d’avoir une maîtrise totale des outils technologiques“. La responsable cible notamment la promotion de filière de recyclage des cartouches pour imprimantes. “Dans le monde professionnel, on arrive à un retour des cartouches sur environ la moitié des supports vendus.

Malgré le coût élevé de cette démarche que la responsable explique par la logistique mise en place, une telle filière de retraitement peut être un “levier économique intéressant“.

Il est vrai que les professionnels des copieurs sont soumis à une réglementation stricte. Tout d’abord la directive ROHS (Restriction of use of hazardous substances in electrical and electronic equipment) oblige les société à réduire l’utilisation de certaines substances dangereuses dans la fabrication des équipements électriques et électroniques. De même, la directive européenne DEEE (Déchets d’équipements électriques et électroniques) instaure l’obligation de retraitement.

La politique d’ Eco -conception s’inscrit donc dans une logique de consommation restreinte du papier mais aussi d’économies d’énergie . Une position Greenen somme.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur