Moteur de recherche : Microsoft Bing tacle Google en juillet

Cloud

Bing, le successeur de Microsoft Live Search, gagne un point de part de marché entre juin et juillet.

L’époque où Bing était à la traîne semble révolue. Le récent rapport de la société d’analyse StatCounter balaye les déclarations du 29 juin de AT Institut (ex Xiti Monitor) qui estimait que Bing ne faisait pas mieux que Live Search, en France, du moins. « Après 3 semaines d’activités, on peut constater que la part de visites de Bing est relativement stable voire inférieure en moyenne à celle de son prédécesseur Live Search », annonçait l’AT Institut.

En effet, d’après StatCounter, Microsoft a gagné un point de parts de marché avec Bing dans la recherche sur internet aux Etats-Unis en un mois. Le moteur de recherche est passé de 8,23% à 9,41% de juin à juillet. Et ce ne sont plus des parts piquées à son nouveau partenaire Yahoo dont se gorgent Bing…

Non, c’est bien Google qui s’affaiblit. Bing progresse et Google, l’ennemi historique, baisse sur la même période. Le numéro un du secteur voit en effet sa part de marché chuter de 78,48% à 77,54%. Certes , la menace Microsoft est encore timide mais le moteur semble gagner en puissance.

Et Bing devrait encore avoir de beaux jours devant lui si l’on s’en réfère au récent accord conclu pour dix ans entre Microsoft et Yahoo. Le moteur de recherche de Redmond doit en effet être mis en place sur les sites de Yahoo! Longue vie à Bing ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur