MWC : pas encore de Samsung sous Android mais un Huawei ?

Cloud

Les mobiles Google se font encore rares

Barcelone – Depuis son arrivée il y a un an, Android, la plate-forme mobile de Google suscite bien des conversations et des spéculations. Le géant de Mountain View peut-il s’imposer dans un marché dominé par Symbian (Nokia), Windows Mobile ou encore RIM OS ?

Un an après, le bilan est encore mitigé. Le HTC G1 est le seul combiné distribué mondialement à embarquer Android. Et ce terminal n’a pas vraiment marqué les esprits. Un autre smartphone, l’Agora, a été dévoilé en décembre, mais il n’est officiellement disponible qu’en Australie.

Pour ce Mobile World Congress de Barcelone, l’attente était donc grande de voir d’autres géants présenter des mobiles dotés de l’OS de Google. Eh bien il faudra encore patienter.

Samsung, au centre de toutes les rumeurs, a bien confirmé travailler sur un terminal Android (le fabricant est très favorable aux OS ouverts) mais le sud-coréen précise qu’il ne sera pas dévoilé avant la deuxième partie de l’année.

La surprise est venue en fait du chinois Huawei qui s’apprête à lancer un terminal compatible. Le groupe est plus connu pour ses équipements réseaux que pour ses combinés. Mais Huawei produit des quantités colossales de mobiles, destinés aux marchés asiatiques et parfois européens en marque blanche (et en entrée de gamme).

Le smartphone sous Android devrait ressembler de très près à un iPhone et pourrait être commercialisé au 3e trimestre. Il sera proposé aus fabricants et aux opérateurs en marque blanche. Pas plus d’infos pour le moment. On ne sait pas s’il sortira des frontières chinoises ou s’il sera réservé au marché local. Affaire à suivre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur