Nokia: des hauts et des bas – Europe ou Amérique?

Régulations

Le finlandais voit sa part progresser dans le GSM, mais il se fait laminer dans le marché CDMA, par Samsung

Tout n’est pas rose pour le fabricant de mobiles Nokia. On le sait, le finlandais truste depuis longtemps le haut du classement des ventes de combinés. Mieux, selon l’institut d’études Strategy Analytics, sa part de marché dans le GSM (standard utilisé en Europe, en Afrique et au Moyen Orient) a encore augmenté au premier trimestre 2003 pour s’établir à 43% contre 38,6% il y a un an, même période.

Par contre, sur le marché du CDMA (code division multiple access), les choses ne se passent pas aussi bien. Ce standard de téléphonie mobile est utilisé sur le continent américain, au Japon et en Corée. Sur ce marché, Nokia se fait laminer même s’il se vend un combine CDMA pour 3 GSM. Battu par Samsung Toujours selon Strategy Analytics, la part de marché de Nokia pour le marché des CDMA est de 7,6%. Une part en baisse puisqu’elle se situait à 11,3% il y a un an. Nokia est ainsi très largement distancé par le coréen Samsung qui caracole avec 29% (contre 26,6% un an plus tôt). “Ce début d’année n’est pas très bon sur ce marché”, concède un porte-parole de Nokia. Mais le constructeur mise sur de nouveaux modèles, en couleurs, pour redresser la barre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur