Nokia s'offre Trolltech

Cloud
crédit photo © FotolEdhar Fotolia.com

Cet éditeur norvégien développe des plates-formes logicielles open source pour mobiles

Nokia poursuit son offensive dans les services et contenus en ligne. Après s’être emparé de Navteq (cartes GPS) et dévoilé son portail Ovi, englobant musique, GPS, jeux…, le premier fabricant mondial de mobiles annonce le rachat du norvégien Trolltech.

Le fabricant déboursera 844 millions de couronnes soit 154 millions de dollars, avec une prime de 60% sur le cours de clôture de vendredi.

Trolltech, bien connu dans le monde du mobile, développe des plates-formes logicielles et des interfaces utilisateurs qui équipent plus de 10 millions de portables, de téléphones vidéo, de décodeurs numériques et de lecteurs média.

Surtout, ses technologies s’appuient sur le logiciel libre. Trolltech appartient à l’Open Source Development Lab (OSDL), composé aussi de Palm, Motorola, Siemens et à la LiMo Foundation. Ces associations, tout comme le Mobilinux Open Framework, visent à développer la présence de Linux dans les téléphones mobiles.

Trolltech a ainsi développé Qtopia Phone Edition, version mobile de l’OS libre, dont la force est d’être exploitable par tous les constructeurs de mobiles, il supporte ainsi quasiment tous les processeurs et également les mobiles à keypad et les écrans tactiles.

Qtopia Phone met en avant des éléments de personnalisation, notamment au niveau de l’interface. Elle sera autant personnalisable par l’opérateur que par l’utilisateur.

Il intègre une série d’applications, allant du lecteur multimédia au logiciel de messagerie en passant le navigateur web ou WAP/iMode et les logiciels de productivité ou encore les jeux.

La plate-forme a déjà séduit Motorola, le numéro trois mondial: certains de ces modèles destinés au marché chinois en sont équipés.

L’éditeur est à l’origine du Greenphone, un mobile équipé de ce système d’exploitation mobile dédié aux développeurs. On lui doit également la bibliothèque Qt développée en C++ qui facilite le développement de projets multiplateformes.

“L’acquisition de Trolltech va permettre à Nokia d’accélérer sa stratégie dans les plates-formes logicielles pour combinés mobiles et applications PC, tout en développant son activité de services Internet”, explique le numéro un mondial des téléphones portables dans un communiqué.

“Avec Trolltech, Nokia et les développeurs tiers vont pouvoir concevoir des applications fonctionnant sur l’Internet, que ce soit à partir du portefeuille de produits de Nokia ou des PC”, ajoute le groupe finlandais.

L’objectif est donc clair : permettre de développer plus rapidement des applications mobiles et convergentes avec le PC. Nokia cherche en effet à développer son activité vers les applications afin d’anticiper une baisse du marché des combinés.

Trolltech a perdu 31 millions de couronnes sur neuf mois, pour des ventes de 160,7 millions de couronnes. La société emploie 238 personnes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur