Novell devient une division d’Attachmate

Open SourceRéseaux

Attachmate, nouveau propriétaire de Novell, réorganise l’activité de l’éditeur en division. Novell pour les solutions utilisateurs finaux, SUSE pour l’offre open source, et NetIQ sur la gestion d’identité numérique.

Six mois après son rachat par Attachmate pour 2,2 milliards de dollars, Novell se restructure. L’éditeur, désormais division d’Attachmate comme évoqué précédemment, vient de présenter sa nouvelle équipe dirigeante. Bob Flynn, cadre qui a gravi les échelons du groupe Attachmate depuis 1998, assurera la direction générale et la présidence du nouveau Novell.

Il sera secondé par le vice-président Eric Varness en charge des produits et du marketing (domaines pour lesquels il a fait ses armes chez DataChannel et Mosaix avec 20 ans d’expérience à la clé). Juan Carlos Cerrutti et John Delk complètent l’équipe aux postes respectifs de responsable des ventes en Amérique du Nord, et responsable des partenariats et alliances stratégiques. Dirk W. Schmidt supervisera les ventes européennes. Aucun cadre de l’ancienne direction ne semble avoir survécu à la réorganisation.

Installée à Provo, dans l’Utah, la nouvelle équipe aura pour mission de se recentrer sur les solutions destinées aux utilisateurs finaux, notamment les clients et partenaires les plus fidèles aux solutions Novell, ainsi que les offres adoptées au travail collaboratif et à l’administration de postes de travail. Autrement dit, l’éditeur concentrera ses développements sur ce qui performe le mieux : Open Enterprise Server (OES)/NetWare, GroupWise, ZENworks, File Management Suite et Vibe, essentiellement.

« Pour réussir, nos clients ont besoin de flexibilité. Celle qui leur permet de préserver leurs investissements technologiques passés tout en adoptant de nouvelles technologies pour répondre aux évolutions de leurs besoins métiers, souligne Bob Flynn. En prolongeant le développement et le support de ses solutions de travail collaboratif et d’administration des postes de travail, Novell va renforcer la capacité de ses clients à provisionner, administrer et sécuriser terminaux, applications et fichiers utilisés pour améliorer la productivité de leurs collaborateurs. »

A noter que SUSE (initialement indépendant de Novell) devient également une nouvelle unité d’Attachmate qui prendra également en charge l’animation de la communauté OpenSUSE. L’entité sera dirigée par Nils Brauckmann, entré chez Attachmate en 1994, qui aura pour mission d’accélérer les développements de l’offre open source. « Nous avons dans les meilleures ressources mondiales d’ingénierie, les partenaires et les technologies d’avant-garde pour réussir, déclare-t-il. Maintenant, nous nous concentrons pour faire de SUSE Linux Enterprise la distribution Linux par excellence pour les environnement physiques, virtuels et cloud. » Un secteur porteur puisque, selon IDC, le marché Linux devrait passer de 1 milliard de dollars en 2012 à 1,4 milliard en 2014.

Cette réorganisation pourrait ne pas être une bonne nouvelle pour le projet LibreOffice, l’alternative à OpenOffice initiée par la Document Fondation suite au rachat de Sun Microsystems par Oracle. Novell constituait l’un des principaux soutiens du projet mais aucune annonce concernant son avenir n’a été faite. De plus, bien qu’aucun chiffre n’ait officiellement été annoncé, des rumeurs faisant état de 700 à 800 licenciements sur les 3.500 salariés de Novell circulent.

Enfin, la réorganisation entraîne également la mise en division de l’activité de gestion d’identité numérique NetIQ. « En combinant le portefeuille de NetIQ avec les solutions complémentaires d’identité, de sécurité et de gestion des centres de données de Novell, nous poursuivons notre mission visant à mieux sécuriser et gérer les environnements de nos clients hétérogènes, qu’il s’agisse du déploiement de solutions sur les systèmes physiques, systèmes virtuels ou cloud public/privés », déclare Jay Gardner, le nouveau dirigeant de la division.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur