NSN lance sa Flexi Zone, une small cell LTE 4G

4GRéseaux
NSN Flexi Zone LTE 4G

La Flexi Zone s’inscrit comme une station macro LTE de poche que NSN accompagne d’innovations en matière de cloud et de sécurité.

Le catalogue de Nokia Solutions and Networks (NSN) s’enrichit de nouveaux produits et services. « Des offres commercialisées entre aujourd’hui et début 2014 au plus tard », assure Alain Ferrasse-Palé, PDG de NSN France, à Silicon.fr.

Flexi Zone, une small cell « macro »

Ce sera notamment le cas des Flexi Zone LTE 4G, déjà prêtes pour le LTE-Advanced (LTE-A). Début 2014, ces nouvelles stations de bases microcellulaire, ou small cell, viendront densifier les réseaux mobiles des opérateurs en extérieur (outdoor) ou dans les espaces publics intérieurs (indoor) afin de répondre à la croissance du trafic.

NSN Flexi Zone LTE 4G
Selon NSN, la Flexi Zone LTE partage les mêmes caractéristique que celle macro (crédit photo © NSN).

Si la Flexi Zone s’illustre par sa compacité de 5 litres pour 5 kg, et une puissance de 250 mW à 5 W (contre 20 à 40 W pour les macros), elle se distingue des small cell classiques par sa capacité à supporter les mêmes fonctionnalités que les stations macro. « Elle utilise le même soft que les eNode-B [la station de base radio 4G, NDLR], explique Yann Begassat, Technology Officer chez NSN France. Elle est vue comme une macro par l’opérateur. »

Ce qui devrait permettre de simplifier la gestion du réseau. Logiciel de gestion NetAct, automatisation des réseaux iSON (intelligent Self-Organizing Networks), ordonnanceur LTE Smart Scheduler et systèmes de réductions des interférences sont ainsi supportés par la Flexi Zone. Comme le sera la mise à jour logicielle pour « allumer » le LTE-A.

Le Wifi pour la maintenance

Les Flexi Zone, qui supportent jusqu’à 500 utilisateurs actifs simultanés, peuvent également s’agréger en pool afin d’êtres vues, et gérées, comme une seule cellule logique par l’opérateur. « Nous avons conçue Flexi Zone afin que les small cell ne soient pas perçues comme un réseau dissident du réseau macro », résume Alain Ferrasse-Palé.

Notons que le nouveau dispositif n’intègre pas le Wifi (qui sera réservé aux seuls besoins de maintenance). « Cela ne se justifie pas en 4G, commente le dirigeant, nous n’en avons pas la demande. » Et pour cause ! Ce sont autant de données que l’utilisateur consommera sur le réseau de l’opérateur qui saura d’autant mieux lui vendre les forfaits adéquats.

NetAct 8, l’OSS virtualisé

De fait, la Flexi Zone bénéficiera de la mise à jour de NetAct, le logiciel de gestion du réseau (Operations Support System). NetAct 8 est désormais entièrement virtualisé sous environnement VMware et Open Stack, les deux principaux hyperviseurs de cloud dans les télécoms. « Nous n’imposons pas l’hyperviseur à l’opérateur, s’il y a une demande pour une autre plate-forme, nous y répondrons », assure Yann Begassat.

De l’accès radio au cœur de réseau en passant par le transport, NetAct 8 gère l’ensemble des couches du réseau des équipements de NSN. « Les opérateurs qui, jusqu’à présent, ont virtualisé leurs applications de manière verticale vont pouvoir le faire de manière transversale désormais », indique le responsable technique. Et rendre plus flexible leur réseau pour gagner en agilité afin de répondre quasiment dynamiquement aux demandes de capacité tout en réduisant leurs coûts d’exploitation.

Clés d’authentification pré-intégrées

Autre innovation annoncée par l’équipementier finlandais : la pré-intégration des clés d’authentification dans les stations LTE. Cette initiative vise à renforcer la sécurité du réseau puisqu’elle permet d’authentifier automatiquement les eNode-B de l’opérateur et les procédures d’encryption à leur mise en service.

Une automatisation renforcée par une géo-redondance de disponibilité des clés visant à atteindre un service de carrier grade de 99,999% de fiabilité. Autant de manipulations fastidieuses auxquelles échapperont les opérateurs. Ce qui devrait « leur faire économiser 25% de temps par déploiement de cluster eNode-B », selon Yann Begassat. Un gain de temps qui profitera, notamment, directement aux Flexi Zone.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – La 4G, comme si vous y étiez !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur