Oracle Autonomous Data Warehouse cible le data scientist « citoyen »

Bases de donnéesData & StockageMachine Learning

Oracle veut simplifier l’usage « en tant que service » de son offre cloud d’entrepôt de données. Sa cible : les contributeurs métiers de projets data.

Oracle pousse une mise à niveau majeure d’Autonomous Data Warehouse, son service cloud d’entrepôt de données à gestion automatisée (approvisionnement, configuration, sécurité, sauvegarde, mise à l’échelle…) à base d’apprentissage machine (ML).

L’offre, lancée initialement en 2018, utilise un même moteur de base de données et prend en charge des environnements s’appuyant sur des modèles, des charges de travail et des entités multiples. En 2021, Oracle veut en simplifier l’usage « en tant que service » auprès d’utilisateurs métiers qui contribuent à des projets d’analyse de données.

Low code et glisser-déposer

« Autonomous Data Warehouse fournit dorénavant une suite d’outils en libre-service intégrés, conçus non pas pour l’utilisateur technique de SQL (Structured Query Language), mais pour l’utilisateur métier, qu’il soit data scientist ou développeur citoyen », a déclaré dans un billet de blog George Lumpkin, VP en charge du management produit chez Oracle.

Pour ce faire, le service inclut, en plus d’outils préexistants – SQL Worksheet, Machine Learning Notebooks ou encore la plateforme de développement low code Oracle Application Express (APEX)… -, des outils de chargement et transformation de données par glisser-déposer, des aperçus, un catalogue et des modèles de machine learning AutoML.

(crédit photo de une © Shutterstock)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT