Oracle : des résultats en hausse, malgré une activité hardware en berne

Logiciels
bourse-tendance-courbe-spéculation

Le bénéfice trimestriel d’Oracle grimpe de 17 % par rapport à l’an dernier. Un succès qui ne doit pas faire oublier que l’activité hardware de la firme plonge, encore et toujours.

Oracle vient de présenter les résultats de son dernier trimestre d’activité. La firme aligne un chiffre d’affaires de 8,8 milliards de dollars, en hausse de 2 % par rapport à la même période de l’année précédente. Si le chiffre d’affaires reste stable, le bénéfice net bondit de 17 % à 2,2 milliards de dollars. La marge nette se fixe pour sa part à 35 %.

La firme peut se féliciter de décrocher de tels résultats. Leur répartition reste toutefois assez disparate. Les revenus tirés de la vente de nouvelles licences restent stables : +2 %, pour un total de 2 milliards de dollars. Ceux liés aux contrats de support et à la fourniture de mises à jour montent de 9 % à 4 milliards de dollars. Par contre, la vente de matériel s’effondre de 14 % et passe sous la barre du milliard de dollars de chiffre d’affaires (953 millions). Une mauvaise affaire pour la société, qui n’arrive pas à s’imposer dans ce secteur.

Un solide trésor de guerre

In fine, Oracle reste en excellente santé d’un point de vue financier. Un élément qui se traduit par 13,1 milliards de dollars de cash accumulés au cours des douze derniers mois. C’est 45 % de mieux que l’an dernier. De quoi alimenter de nouvelles acquisitions, ou le rachat d’actions, dont le montant vient d’être augmenté de 5 milliards de dollars pour les trimestres à venir.

Crédit photo : © Julien Eichinger – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur