Oracle fédère l'admin avec Enterprise Manager 11g

Logiciels

Lancement en grande pompe de la suite d’administration Enterprise Manager 11g : Oracle déclare intégrer “toute sa propre pile”

Ce 22 avril au musée Guggenheim de New-York – pas moins!- Oracle a lancé officiellement sa suite d’administration/ supervision Enterprise Manager 11g.

Les points clés de cette mise à jour importante sinon historique, selon l’éditeur [les principales briques de ses premiers développements à 1995] , ont été résumés par Charles E. Philipps, ‘president‘ d’Oracle.

Cet Enterprise Manager 11g (successeur du 10g) apporte un “management “intégré”. Il est le résultat de développements internes et de l’acquisition d’une demi-douzaine de sociétés comme ClareAps, Valent…

Ses points forts seraient ses temps de réponse, sa fonction de “découverte des process et des services “métiers”, sa capacité à analyser en temps réel; et sa pro-activité: il analyse l’environnement en instantané et envoie des recommandations pour prendre les “meilleures dispositions possibles”. Charles E. Philipps a insisté : “Its our stack, now!”, c’est notre “pile” – allusion à Sun – “depuis l’application jusqu’aux disques”.

charles_philipps_oracle.jpg

Cette capacité d’administrer à travers toute la “pile” repose sur des modules “best of breed” spécialement conçus pour chacune des couches.

Cet Enterprise Manager 11g sait, entre autres, reprendre et piloter les données fournis par Ops Center, donc jusqu’aux couches d’infrastructure (connectivité réseau).

Cette nouvelle version de cette suite d’admin fédérative et transversale comprend “My Oracle support platform”, une “plate-forme personnalisée, pro-active, collaborative et intégrée”.

(A suivre )

oracleenterprisemanagement11g.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur