Oracle lance des serveurs analytiques pour concurrencer SAP et IBM

Bases de donnéesCloudDatacentersDSI

Face à la montée de la concurrence sur le front des bases de données et de l’analytique, Oracle dégaine l’arme des serveurs, avec deux nouvelles offres x86.

Notre confrère Reynald Fléchaux l’expliquait hier ; la guerre du in-memory est déclarée entre Oracle et SAP. Plus globalement, c’est sur le secteur de l’analytique de dernière génération (en particulier l’analytique Big Data), que le géant des bases de données Oracle est attaqué de front par une concurrence toujours plus féroce.

La firme répond aujourd’hui à cette menace avec de nouveaux serveurs x86, les Sun Server X4-4 – optimisé pour l’analytique temps réel et la consolidation de serveurs – et Sun Server X4-8 – conçu pour Oracle Database, éventuellement en conjonction avec son option in-memory.

120 cœurs Xeon, 6 Go de RAM et 400 disques

Le Sun Server X4-4 est un serveur 3U pouvant comprendre deux ou quatre processeurs Intel Xeon E7-8800 v2. Il offrira ainsi un maximum de 60 cœurs physiques (120 threads), avec une capacité mémoire plafonnant à 3 To et la possibilité d’installer 6 disques 2,5 pouces et 6 accélérateurs flash en PCI Express.

Le Sun Server X4-8 se veut plus massif. Haut de 5U, ce serveur pourra intégrer quatre ou huit processeurs Intel Xeon E7-8895 v2, une puce 2,8 GHz à 15 cœurs, soit un maximum de 120 cœurs physiques par machine (240 threads). La capacité mémoire est doublée (6 To maximum) et les options de stockage permettront d’installer jusqu’à 400 disques durs ou modules flash.

La firme exploite ici ce qui se fait de mieux chez Intel pour proposer un support de choix à ses outils de gestion des bases de données.

/82 = ?

Reste que la concurrence s’organise. IBM a ainsi lancé récemment ses premiers serveurs Power8. Si les offres de Big Blue culminent aujourd’hui à seulement 24 cœurs (96 thread), la firme indique que leurs performances sont 82 fois meilleures que celles des serveurs x86 équivalents (voir « Les serveurs Power8 en vente : IBM revendique le leadership dans le Big Data »). Et la firme propose elle aussi une option In-Memory pour sa base de données DB2.

Crédit photo : © Oracle


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Êtes-vous un expert des bases de données ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur