Oracle perd ses directeurs financiers, les uns après les autres?

Cloud

Greg Maffei, le directeur financier (CFO) d’Oracle, va quitter le groupe dans quelques jours. Quatre mois après avoir remplacé Harry L. You, qui ne sera resté lui-même à ce poste que huit mois?

Deux directeurs financiers en moins de 12 mois, décidément Oracle use ses CTO? Safra Catz, co-président du deuxième éditeur mondial de progiciels, a annoncé que Greg Maffei quitterait le groupe le 15 novembre prochain.

Ma démission d’Oracle n’est pas une réflexion sur la société, ses dirigeants ou ses employés“, a affirmé Greg Maffei. Officiellement, le départ du directeur financier d’Oracle lui permet de saisir une belle opportunité. “Greg nous a confirmé qu’il profite d’une formidable opportunité professionnelle“, a indiqué Larry Ellison, le bouillonnant fondateur d’Oracle. Certes, le départ du CFO d’Oracle peut être lié à une opportunité professionnelle. Mais on ne peut s’empêcher de s’interroger sur ce qui apparaît de plus en plus comme un ‘siège à bascule‘ ! En effet, en moins de 12 mois, deux directeurs financiers ont quitté le navire? après une courte période d’activité. Greg Maffei ne sera resté en place que 4 mois ! Et son prédécesseur Harry L. You n’aura guère plus occupé ce poste, 8 mois seulement avant de céder sa place ! Les rumeurs ne manquent pas de circuler, en particulier sur le difficile management exercé par Larry Ellison. Leur prédécesseur, Jeff Henley, aujourd’hui président du conseil d’administration d’Oracle, a pourtant occupé ce poste durant 13 ans. A moins que ce ne soit la relation avec ce dernier qui ne soit difficile ? A ce propos, certains analystes évoquent son retour. Difficile de savoir ce qui peut bien se passer dans les hautes sphères d’Oracle. Greg Maffei travaillait en étroite relation avec les deux présidents du groupe, Safra Catz et Charles Philips, et tous trois reportaient à Larry Ellison. Il est donc très probable, au delà des discours de circonstance, que ce soit au niveau de ces trois là qu’un clash a eu lieu. Car Greg Maffei n’est pas né de la dernière pluie non plus. Il a en particulier occupé le siège de directeur financier de Microsoft entre 1997 et 2000. La frénésie d’acquisition du géant, le difficile montage financier qui en découle, et la tâche particulièrement ingrate de conserver un équilibre financier favorable aux investisseurs, n’ont pas du arranger les choses non plus. En revanche, les marchés financiers ont applaudi au départ de Greg Maffei. Le titre Oracle a bondi de 3,36% à la clôture de Wall Street vendredi.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur