Panne de Gmail, la planète Web a tremblé… 3 heures

Régulations

Buzz planétaire autour de cet incident. Exagéré ?

Certaines pannes sont à peine remarquées. Mais quand il s’agit de Google ou d’un de ses services, le buzz est planétaire… Entre 10h30 et 14H environ ce mardi 24 février, Gmail, le webmail de géant de Mountain View n’était plus accessible. Rappelons que le service compte plus de 80 millions d’utilisateurs dans le monde et dans de nombreuses entreprises à travers GoogleApps.

Seul un message d’erreur apparaissait sur la page d’accueil du service.“Le serveur subit une erreur momentanée et ne peut répondre à votre requête.”.

Il était néanmoins possible d’accéder à Gmail en passant par son mobile ou par une application de messagerie tierce comme Outlook.

Google a très vite communiqué sur la question, en s’excusant puis en précisant que les serveurs européens de Gmail semblaient particulièrement touchés. Trois heures après le début de la penne, le service semblait redevenir plus ou moins accessible.

La panne a néanmoins généré une pluie de posts sur les réseaux sociaux et une mousson d’articles dans la presse spécialisée et généraliste. “Panique sur le Web” a ainsi titré LeMonde.fr…

Panique et tremblements… L’ampleur de l’incident semble avoir été un poil exagéré surtout qu’il a été court. Mais quand Google toussote, les internautes se grippent. L’omniprésence du géant américain sur la Toile a donc son revers.

Il faut dire que depuis quelques temps, l’infaillibilité de Google est remise en question. Les internautes ont tous en mémoire le bogue monstre qui a frappé le moteur au début du mois de février. Une erreur humaine avait placé la plupart des sites Web légitimes dans la liste des sites potentiellement dangereux.

Il va falloir l’accepter : Google n’a pas trouvé la recette miracle contre les pannes, un constat qui visiblement avait échappé aux internautes et aux médias. Un constat qui n’échappera pas aux entreprises qui envisagent de migrer leurs messageries et leurs outils bureautiques chez Google.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur