Parallels nomme un ancien de Microsoft à sa tête

CloudVirtualisation

Birger Steen, un ancien de chez Microsoft, vient d’être nommé CEO de Parallels, l’un des leaders mondiaux de la virtualisation pour station de travail.

Lors du Parallels Summit 2011, première édition de cet événement dédié aux fournisseurs de services cloud, Serguey Beloussov, fondateur et CEO de Parallels a annoncé lui-même hier, mercredi 23 février, le nom de son successeur à la tête de l’entreprise: Birger Steen.

Birger Steen a quitté Microsoft en septembre 2010, où il officiait comme vice président du secteur distribution et PME-PMI depuis 2002, pour rejoindre Parallels. Il sera chargé de superviser les ventes, le marketing, la gestion des produits, les services et l’assistance client. Mais il a également travaillé en étroite collaboration avec Serguey Beloussov pour favoriser la prochaine étape de croissance de l’entreprise.

Parallels, éditeur de logiciels de virtualisation pour solutions desktop et de services cloud, entend ainsi conforter sa position, détenant déjà 78% de part de marché dans son secteur. L’entreprise vient également d’annoncer une nouvelle infrastructure cloud stratégique, des solutions PBX hébergé ainsi que la prise en charge de Microsoft Office 365 Syndication et d’Hyper-V Cloud. Fort de 100 millions de dollars de revenus, Parallels compte ainsi poursuivre son développement avec une offre de produits plus en phase avec les besoins de ses partenaires et clients. Une mission toute tracée pour Birger Steen.

« Il est exactement le leader dont a besoin Parallels pour évoluer et accélérer ses plans de croissance mondiale, estime Serguey Beloussov. Grâce à lui, Parallels deviendra le meilleur partenaire pour les fournisseurs de services et conduira l’exécution de notre stratégie. » L’ex CEO a toute fois affirmé qu’il occuperait toujours ses fonctions d’Executive Chairman du conseil d’administration et de Chief Architect, dirigeant ainsi l’innovation et la stratégie de la société tout en renouvelant sa totale confiance envers Birger Steen:



Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur