PC : Gateway se relance en France

Cloud

Le fabricant mise sur des accords de distribution forts pour se remettre en selle

Il y a quelques années, on ne donnait pas cher de la peau du fabricant américain d’ordinateurs Gateway. D’ailleurs, la situation dramatique de ses finances l’avait poussé à quitter le marché européen en 2001.

Mais après un violent plan de restructuration et des changements stratégiques, comme l’abandon de l’électronique grand public, le groupe a peu à peu sorti la tête de l’eau. Il renoue avec les bénéfices en 2005 après cinq exercices dans le rouge. Au point aujourd’hui d’annoncer son grand retour en Europe et notamment en France. Il faut dire que le moment est propice: jamais les PC ne se sont aussi bien vendus. (Même si en France, le marché commence néanmoins à s’essouffler avec au premier trimestre, la croissance la plus faible depuis deux ans (lire notre article).) Pour profiter de cette tendance porteuse, le groupe a conclu des accords avec deux géants de la distribution française: Darty et But. Ses ordinateurs seront ainsi disponibles dans 460 points de vente en France. D’autres accords pourraient être signés, notamment avec Carrefour, premier vendeur de PC en France. Les objectifs sont audacieux: Gateway vise 10% de parts de marché en France avec des machines aux prix serrés et un service après-vente de qualité. Dans le monde, Gateway se classe au 7e rang mondial selon Gartner. Aux Etats-Unis, il se classe au troisième rang, derrière Dell et HP.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur