Perte record pour Terra Lycos

Cloud

La dégringolade est confirmée. Le FAI espagnol annonce une perte de plus de 2 milliards d’euros pour 2002.

L’année 2002 a été celle, pour tous les acteurs du secteur Internet-télécoms, du grand nettoyage des comptes. De nombreuses entreprises ont du provisionner dans leurs comptes de nombreuses dépréciations d’actifs (des sociétés achetés à prix d’or qui aujourd’hui ne valent plus rien), d’où des pertes records.

Chiffre d’affaires en baisse Terra Lycos, la filiale internet de l’opérateur espagnol Telefonica, annonce ainsi une perte record de 2,01 milliards d’euros pour 2002. Les provisions pour dépréciations d’actifs pèsent pour 1,428 milliard dans cette perte. Précisément, Terra précise avoir passé une charge de 857 millions d’euros pour amortissement anticipé de survaleurs liées à sa fusion en 2000 avec le portail Internet américain Lycos. Pour les analystes, cette charge confirme que Terra a largement surpayé l’acquisition de Lycos, juste avant l’éclatement de la bulle financière internet. Par ailleurs, la perte d’exploitation du groupe a été réduite de 48% l’an dernier, à 120 millions d’euros, un montant conforme aux estimations des analystes. Enfin, le chiffre d’affaires s’est établi à 622 millions d’euros, en recul de 10% sur celui de 2001. Le groupe explique cette baisse principalement par la dépréciation des monnaies latino-américaines.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur