Pourquoi Cloudflare ouvre une implantation en France

CloudRéseaux

Cloudflare, fournisseur de services d’optimisation et de sécurité réseau, ouvre un bureau à Paris pour mieux accompagner ses clients locaux.

Cloudflare, le fournisseur américain de services d’optimisation de diffusion de contenu, répartition de charge et sécurité réseau, officialise l’ouverture d’un bureau à Paris.

« La France a toujours été un marché important pour nous, pour preuve Paris a accueilli l’un des premiers data center européen que nous avons lancé il y a près de dix ans », a déclaré Matthew Prince, CEO et cofondateur de Cloudflare.

À ce jour, Cloudflare compte plus de 400 collaborateurs dans la région Europe, Moyen-Orient, Afrique (EMEA). Pour son implantation en France, Cloudflare va s’appuyer sur une équipe commerciale et technique d’une quinzaine de collaborateurs basés à Paris.

 

Boris Lecoeur pilote Cloudflare France

Boris Lecoeur, ex-manager d’Amazon Web Services (AWS) à l’origine de l’ouverture de son bureau français, en 2011, a été nommé directeur général France de Cloudflare. « Avec cette ouverture, nous serons en mesure de mieux répondre à la demande de nos clients locaux, de recruter des talents en France et de tirer parti des succès que nous avons remportés dans nos autres bureaux à travers le monde », a-t-il expliqué dans un billet de blog.

Le bureau parisien de Cloudflare vient compléter ceux de Lisbonne, Londres et Munich en Europe, San Francisco, Austin, Champaign, Seattle, New York, San José et Washington aux États-Unis, Beijing, Singapour et Tokyo en Asie, Sydney en Australie.

En France, Cloudflare compte L’Oréal, Criteo, Solocal, Allianz et Webedia parmi ses grands comptes clients. De jeunes entreprises technologiques comme Back Market et Happn, et des projets à but non lucratif, dont Phaune Radio, lui font également confiance.

Le fournisseur de solutions peut aussi compter sur des partenaires locaux, dont les ESN et les intégrateurs Smile, Alter Way, Hardis Group et SoftwareONE.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT