Présidentielle 2012 : l’APRIL renouvelle Candidats.fr

Open SourceRégulations

Forte de l’expérience acquise lors des campagnes électorales de 2007, l’Association de promotion et de défense du logiciel libre (APRIL) a transmis aux candidats à la présidentielle 2012 son questionnaire portant sur les enjeux du ‘libre’ et d’une société numérique ouverte.

Dans le cadre de l’initiative Candidats.fr lancée en janvier 2007 à l’attention des responsables politiques et des citoyens français, l’Association de promotion et de défense du logiciel libre (APRIL) a transmis aux candidats à l’élection présidentielle 2012 son questionnaire et ses « cahiers ».

Vingt-trois questions incluses au document envoyé lors de la précédente élection présidentielle française ont été conservées, trois ont été réactualisées et quarante-neuf ont été ajoutées au questionnaire 2012. Les cahiers et questions associées forment un dossier de 131 pages proposé en deux formats de fichiers, PDF et OpenDocument, également disponible sur le Wiki de l’Association.

Le questionnaire 2012 couvre les thématiques suivantes :

De la non-brevetabilité à la réforme de l’OMPI

Brevetabilité (principe de non­-brevetabilité des logiciels).
Interopérabilité (neutralité du Net, télévision connectée).
International (réforme de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle – OMPI ; Accord commercial anti-contrefaçon – ACTA ; projets de loi américains SOPA – Stop Online Piracy Act et PIPA – PROTECT IP Act).
Gestion des droits numériques (DRM – Digital Rights Management).
Consommation (vente liée ordinateurs/logiciels ; recours collectifs).
Éducation (enseignement de l’informatique ; logiciels et contenus libres dans l’Éducation)
Accessibilité (dont un référentiel général d’accessibilité pour les administrations).
Économie (économie du logiciel libre et cloud computing).
Recherche (libre accès à des publications sicentifiques, ouverture des données).

Il ne s’agit pas, selon les termes de l’APRIL, de tendre à l’exhaustivité, mais de synthétiser « les problématiques actuelles concernant le logiciel libre et le monde numérique. » Les réponses des candidats seront mises en ligne sur Candidats.fr. au fur et à mesure de leur réception par l’Association présidée par Lionel Allorge.

Rappelons que d’autres organisations de la filière numérique, parmi lesquelles l’Association française des éditeurs de logiciels (AFDEL), Syntec Numérique, le Conseil National du Logiciel Libre (CNLL) et l’Association des développeurs et des utilisateurs de logiciels libres pour l’administration et les collectivités territoriales (ADULLACT), ont également interrogé les candidats à la présidentielle 2012.


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur