Raid surprise des inspecteurs de l’Union européenne chez Philips et Samsung

Régulations

Les géants du monde de l’électronique ont eu la surprise de voir débarquer dans leurs locaux des inspecteurs de l’Union européenne, venus enquêter suite à des suspicions de pénurie organisée.

Reuters nous informe que les inspecteurs de la Commission européenne ont mené des visites chez plusieurs constructeurs et revendeurs de produits IT, afin de déterminer si les règles de la libre concurrence ont été respectées.

Samsung Electronics, Philips Electronics et le distributeur Media-Saturn (plus gros revendeur de produits électroniques en Europe) ont confirmé avoir reçu la visite des inspecteurs de l’UE.

Pénurie organisée ?

En cause, une possible pénurie organisée sur certains produits. Les constructeurs sont suspectés de s’être entendus afin de limiter leur production de produits technologiques, dans le but de faire grimper les prix de façon artificielle.

Pour le moment, aucune preuve de tricherie n’a été trouvée, maissur des marchés hautement concurrentiels, la prudence reste de mise. D’où l’enquête.

Rappelons que s’il est prouvé que ces sociétés ont triché, la Commission européenne sera en mesure de leur infliger des amendes pouvant aller jusqu’à 10% de leur chiffre d’affaires global. Soit plus de 13,8 milliards d’euros pour Samsung et plus de 2,5 milliards d’euros pour Philips. Il est probable toutefois que cette affaire ne mènera pas à l’application de sanctions à l’égard des deux sociétés.

Crédit photo : © Robert Kneschke – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Samsung


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur