Red Hat : des résultats en hausse… et de nouveaux produits

Régulations

Red Hat multiplie les annonces : résultats trimestriels et sorties de RHEL 6.3, JBoss EAP 6 et JBoss Data Grid 6. De quoi permettre à la société de démarrer sereinement son sommet annuel.

Red Hat livre les chiffres du premier trimestre de son exercice 2012-2013. La société a passé le cap du milliard de dollars de chiffre d’affaires annuel sur l’exercice précédent, et semble bien partie pour réitérer son exploit cette année.

Elle affiche en effet un chiffre d’affaires de 314,7 millions de dollars sur le dernier trimestre, en hausse de 19 % depuis la même période de l’année passée. Notez que les revenus issus des souscriptions aux contrats de support grimpent de 21 % et forment 86,6 % du CA de la firme américaine.

La société dégage un bénéfice net de 37,5 millions de dollars sur la période (+15,4 %). Son trésor de guerre se fixe à 1,3 milliard de dollars. De quoi soutenir sans peine sa croissance, interne (embauches) comme externe (acquisitions).

Des annonces pour le Red Hat Summit

L’évènement annuel de l’éditeur, le Red Hat Summit, se tiendra du 26 au 29 juin à Boston (États-Unis). Il s’annonce sous les meilleurs auspices, la firme multipliant les annonces. À commencer par la sortie de la RHEL 6.3 (Red Hat Enterprise Linux).

Au menu, un important travail opéré sur la virtualisation, avec la possibilité de redimensionner à chaud les disques virtuels, ou d’en effacer le contenu de façon sécurisée. Un nouvel outil permettra de faciliter la migration des machines physiques Windows ou RHEL vers un environnement virtualisé. Enfin, un OS invité pourra disposer d’un maximum de 160 CPU virtuels et de 2 To de mémoire vive.

D’autres avancées sont perceptibles dans les secteurs du développement logiciel (intégration de l’OpenJDK 7), du matériel (meilleur support des Xeon E5 d’Intel) et de la sécurité (protection de la RHEL par des méthodes d’authentification forte).

JBoss pour le cloud et le big data

Red Hat livre également la mouture définitive de JBoss Enterprise Application Platform 6, laquelle est prête pour le cloud computing, grâce à une nouvelle architecture interne. Cette caractéristique lui permet de prendre place au cœur d’OpenShift, l’offre PaaS (Platform as a Service) de l’éditeur. Notez également la présence d’optimisations pour les systèmes multicœurs et une plus grande modularité.

Autre annonce, celle de la sortie de JBoss Data Grid 6, une solution de bases de données in-memory. Elle est adaptée aux importants volumes d’informations et dispose de fonctions de haute disponibilité et de tolérance de panne. Les données se répartissent ainsi automatiquement lors du retrait ou de l’ajout d’un nœud à la grille de stockage. Cet outil NoSQL permettra à JBoss de mettre un pied dans le monde très stratégique du Big Data.

Crédit photo : © Red Hat


Voir aussi
Dossier Silicon.fr – Solutions Linux / Open Source 2012 : regain de vitalité pour les communautés


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur